Contenu

Nouvelles mesures de freinage face à l’épidémie de COVID-19.

 

Depuis plusieurs jours et comme sur tout le territoire national, le Puy-de-Dôme fait face à une recrudescence de l’épidémie de COVID-19. En effet, si au 5 novembre le taux d’incidence était de 27 pour 100 000 habitants avec un taux de positivité de 1,5, il est aujourd’hui de 152,5 pour 100 000 habitants avec un taux de positivité de 5,4.

Au cours du point de situation du 25 novembre 2021, le ministre des Solidarités et de la Santé a annoncé les nouvelles mesures visant à freiner la circulation du virus sur l’ensemble du territoire.

Vaccination et passe sanitaire

Depuis le samedi 27 novembre, le rappel vaccinal sera ouvert à toutes les personnes de 18 ans et plus, dès cinq mois après la dernière injection ou la dernière infection au Covid-19.

À compter du lundi 29 novembre, seuls les tests PCR et antigéniques datant de moins de 24 heures seront des preuves constitutives du passe sanitaire.

Dès à présent, le préfet du Puy-de-Dôme et le directeur territorial de l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes travaillent en lien avec le CHU de Clermont-Ferrand et l’ensemble des centres de vaccination du département* pour mettre en œuvre l’ouverture de nouveaux créneaux de vaccination pour éviter d’éventuels blocages dans la prise de rendez-vous (plateforme www.sante.fr).

Port du masque

Depuis le vendredi 26 novembre, le port du masque sera de nouveau obligatoire dans tous les espaces clos, y compris les établissements recevant du public et soumis au passe sanitaire.

Dès lors, Philippe CHOPIN, préfet du Puy-de-Dôme, et après avoir consulté les élus, rend obligatoire, sur l’ensemble du département, le port du masque dans les lieux et espaces suivants :

  • les marchés de plein air, les brocantes, les ventes au déballage et manifestation assimilée, les marchés de Noël ;
  • tous les rassemblements de plus de 10 personnes organisés sur la voie publique (manifestations revendicatives, festivals, spectacles de rues, etc.) ;
  • dans les files d’attente en extérieur devant un établissement recevant du public (accès à un stade, à un spectacle, etc.) ;
  • sur la voie publique, dans un périmètre maximal de 50 mètres, devant les entrées et sorties des gares (ferroviaires et routières) et aéroports, des établissements d’enseignement et des lieux d’accueil de mineurs, aux heures d’entrée et de sortie de ces établissements.
  • les stades lorsque les accès sont habituellement soumis à contrôle (billetterie).

Pour accéder à l’ arrêté (format pdf - 193.8 ko - 26/11/2021)

Depuis le 27 novembre, le port du masque est obligatoire dans les centres-villes des communes de plus de 5000 habitants, soit 19 communes (Clermont-Ferrand, Cournon-d’Auvergne, Riom, Chamalières, Issoire, Thiers, Pont-du-Château, Beaumont, Aubière, Gerzat, Cébazat, Lempdes, Romagnat, Ambert, Ceyrat, Lezoux, Châtel-Guyon, Le Cendre, Vic-le-Comte).
Retrouvez les périmètres ci-dessous





Pour accéder à l’ arrêté (format pdf - 380.2 ko - 26/11/2021)

Écoles primaires

Dans les écoles primaires uniquement : lorsqu’un élève sera positif dans une classe, tous les élèves de la classe devront se faire tester dans les 24 h. Les élèves positifs devront dès lors s’isoler ; les élèves négatifs pourront revenir en classe. Les modalités de dépistage seront précisées ultérieurement.


Si le taux des personnes de plus de 12 ans complètement vaccinées est de 86,6 % dans le département, le préfet invite toutes les personnes qui ne le sont pas encore à se faire vacciner.

Par ailleurs, si le vaccin permet de lutter très efficacement contre les formes graves que peut engendrer la COVID-19, il n’évite pas les contaminations, c’est pourquoi le maintien du respect des gestes barrières reste absolument nécessaire pour éviter la contamination.

Aussi, le préfet en appelle à la responsabilité individuelle et au civisme de tous les citoyens. C’est par la somme des efforts individuels – respect des mesures, vaccination et respect des gestes barrières – que nous pourrons ralentir le rythme de circulation du virus constaté ces derniers jours, un rythme qui à terme pourrait menacer nos capacités hospitalières et placer les soignants dans des situations difficiles.

* Centres de vaccination ouverts dans le département :

  • Centre de vaccination du CHU de Clermont-Ferrand ;
  • Centre de vaccination Polydôme à Clermont-Ferrand et son annexe à Croix-de-Neyrat ;
  • Centres de vaccination des centres hospitaliers de Thiers, d’Issoire, d’Ambert, du Mont-Dore, de Riom et de Billom ;
  • Centre de vaccination tri-site du territoire des Combrailles (Saint-Eloy-les-Mines, Pontgibaud et Giat) ;
  • Centre de vaccination Chamalières ;
  • Centre de vaccination de Volvic.