Eau

Contenu

Signature, le 11 juillet 2022, de quatre nouveaux plans d’utilisation rationnelle de l’eau (PURE) dans le Puy-de-Dôme

 

L’arrêté-cadre préfectoral planifiant les mesures de préservation des ressources en eau en période d’étiage, signé le 31 mars 2021, permet au Préfet du Puy-de-Dôme de demander la mise en place par les industriels d’un plan d’utilisation rationnelle de l’eau (PURE).

Dans ce cadre, le préfet du Puy-de-Dôme a demandé la mise en place et/ou la formalisation d’un PURE aux 28 plus importants consommateurs industriels en eau du département.

Sur cette base, les entreprises Constellium Issoire, Michelin usine de Cataroux, usine Jacquet de Limagrain ont soumis à l’examen de l’unité interdépartementale de la direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (UD DREAL) et CANDIA Clermont-Ferrand à l’examen de la direction départementale de la protection des populations (DDPP), leurs propositions respectives de PURE précisant ainsi les mesures de réduction d’eau déjà réalisées et les engagements supplémentaires en mesure d’être mis en place, notamment en période d’alerte sécheresse.

Cet examen approfondi, visant à s’assurer de l’adéquation des engagements pris avec les objectifs du préfet du Puy-de-Dôme, a été réalisé avec l’appui de la direction départementale des territoires (DDT). La Chambre de Commerce et d’Industrie du Puy-de-Dôme accompagne également cette démarche.

Ces engagements ont été consignés dans des PURE, signés ce jour par Philippe Chopin, préfet du Puy-de-Dôme, Gabriel Lefeuvre, chef du personnel de Michelin usine de Cataroux, Stéphane Corre, directeur de Constellium Issoire, Sébastien Chauffaut, directeur général de Limagrain et Laurent Thuus, directeur de Candia Clermont-Ferrand.

Ainsi, Constellium Issoire, Michelin usine de Cataroux, usine Jacquet de Limagrain et Candia Clermont-Ferrand s’engagent à :
• poursuivre les efforts en matière d’économie d’eau et d’amélioration de la qualité des rejets aqueux ;
• à déployer les mesures de réduction des consommations prévues lors de l’atteinte en période d’étiage des seuils d’alerte et d’alerte renforcée ;
• à informer les services d’inspection à fréquence hebdomadaire des prélèvements effectués dès le franchissement du seuil d’alerte.

La démarche du PURE, engagée en 2021, se poursuivra encore dans l’année. Ces travaux s’inscrivent dans une approche plus globale de la gestion de la ressource en eau pour laquelle le Préfet du Puy-de-Dôme mobilise un ensemble d’outils et de démarches entreprises en lien avec l’ensemble des acteurs du territoire (syndicats d’eau, collectivités, usagers économiques, associations, etc.). Le projet de territoire pour la gestion de l’eau (PTGE) figure notamment parmi les leviers identifiés.