Eau

Contenu

Ressource en eau : prolongation des mesures de restriction dans les usages de l’eau

 

Philippe CHOPIN, préfet du Puy-de-Dôme, a informé les 49 membres du comité départemental de l’eau (CDE), le 10 novembre 2022, de son intention de prolonger jusqu’au 30 novembre 2022 les mesures de restriction applicables dans le département depuis le 20 octobre 2022.

Situation hydrologique et mesures de restriction

La situation hydrologique continue de s’améliorer légèrement grâce aux pluies ponctuelles et à des températures clémentes, voire fraîches certaines journées, mais n’est cependant pas encore revenue à la normale.

Compte tenu de ces éléments, ainsi que des faibles précipitations prévues pour les prochains jours, le préfet du Puy-de-Dôme a donc décidé de prolonger les mesures de restriction en vigueur dans le Puy-de-Dôme, à savoir :

• niveau de vigilance pour les zones axe Allier, Allier aval, Morge, Allier rive gauche moyen, Allier rive gauche amont, Sioule et Dordogne amont ;
• niveau alerte pour les zones Allier rive droite, Dore, Ance du nord et Alagnon ;
• niveau alerte renforcée pour la zone Cher amont ;

Les mesures de restriction en vigueur resteront ainsi valables jusqu’au mercredi 30 novembre 2022, hors nouvelle modification le cas échéant en fonction de l’évolution de la situation.

L’arrêté préfectoral définissant les mesures de préservation et de limitation provisoire de certains usages de l’eau est consultable ici : http://www.puy-de-dome.gouv.fr/arrete-en-vigueur-definissant-les-mesures-de-r2154.html (précisions des communes par zone hydrographique).
Le détail par commune est visualisable sur le site propluvia http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/ qui permet en temps réel de connaître les mesures de restriction en cours sur le territoire national et sur les zones hydrographiques du département.

En l’état hydrologique actuel, il convient de maintenir les efforts collectifs d’économie et de sobriété dans les usages de l’eau.

L’ensemble des acteurs de l’eau reste vigilant vis-à-vis de la situation actuelle afin d’adapter les mesures selon l’évolution du contexte hydrologique.

***

Rappel des 4 niveaux de mesures définis

• seuil de vigilance : information et incitation des particuliers et des professionnels à faire des économies d’eau ;
• seuil d’alerte : déclenchement de premières mesures de restriction pour certaines activités, voire des premières interdictions. Réductions également pour les usages économiques avec objectif de réduction de 25 % des prélèvements ;
• seuil d’alerte renforcée : limitation progressive des prélèvements et renforcement substantiel des mesures de limitation ou de suspension des usages si nécessaire. Réductions également pour les usages économiques avec un objectif de réduction de 50 % ;
• seuil de crise : toutes les mesures de restriction de prélèvements et rejets sont mises en œuvre. L’ensemble des usages non prioritaires de l’eau sont suspendus.