Contenu

Poursuite de la stratégie vaccinale départementale et maintien des mesures de freinage

 

Dans le Puy-de-Dôme, au 22 décembre 2021, le taux d’incidence était de 530 pour 100 000 habitants (taux d’incidence de 730 en région Auvergne-Rhône-Alpes).

Dans le département, 506 639 personnes ont un schéma vaccinal complet soit une couverture vaccinale de 76,7%. Parmi les personnes de plus de 80 ans, 86,1 % d’entre elles ont un schéma vaccinal complet.

La vaccination dans le Puy-de-Dôme

Aujourd’hui, la capacité des centres de vaccination* est de 45 000 injections semaine. Une ligne supplémentaire a été ouverte au centre de vaccination Polydôme et d’autres lignes seront prochainement ouvertes dans l’ensemble des centres du département.

L’offre de vaccination en ville a été renforcée, avec les médecins, pharmaciens, infirmiers, sages-femmes, chirurgiens-dentistes et biologistes médicaux qui participent à la campagne de vaccination au sein de leurs cabinets, officines ou laboratoires.

Ainsi, trois relais ambulatoires de vaccination ont ouvert depuis le 15 décembre 2021 :
• MSP de Joze (2 Rue de la Gare, 63350 Joze) ;
• MSP de Beaumont (51 Avenue Du Mont Dore 63110 Beaumont) ;
• MSP pédiatrique de Clermont-Ferrand (8 place Lucie-et-Raymond-Aubrac).

Les opérations ponctuelles de vaccination se poursuivent, notamment :
- Rochefort-Montagne, les 5 et 6 janvier 2022 ;
- Besse, 11 janvier 2022 ;
- Maringues, du 18 au 21 janvier 2022 ;
- Brassac-les-Mines, le 22 janvier 2022.

Élargissement de la vaccination à l’ensemble des enfants de 5 à 11 ans

Comme annoncé par le ministre des Solidarités et de la Santé, les parents qui le souhaitent peuvent à présent faire vacciner leurs enfants âgés de 5 à 11 ans. Pour rappel, la vaccination des enfants présentant une comorbidité ou vivant dans l’entourage d’une personne immunodéprimée est ouverte depuis le 15 décembre 2021, après avis favorable de la Haute Autorité de Santé (HAS).

Le vaccin Pfizer pédiatrique est un vaccin ARN messager dont la composition est identique à celle de l’adulte mais avec une dose moins importante, la dose de vaccin pédiatrique correspondant à un tiers de la dose adulte.

Pour qu’un enfant de 5 à 11 ans puisse être vacciné, il devra être accompagné par l’un de ses deux parents. La présence d’au moins un parent accompagnateur est nécessaire à la vaccination de ces enfants. Le parent devra signer un formulaire d’autorisation parentale avant de procéder à la vaccination de l’enfant.

S’agissant du schéma vaccinal, pour les enfants n’ayant pas été infectés par le SARS-CoV-2, un schéma à deux doses du vaccin pédiatrique à 21 jours d’intervalle est réalisé. Pour les enfants ayant été infecté par le Covid-19, un délai de 2 mois doit être respecté entre l’injection et la vaccination. Une fois le délai de deux mois passé, une seule dose de vaccin est proposé.

Dans le département, cette vaccination pédiatrique est organisée dans les centres de vaccination depuis le mercredi 22 décembre comme suit :
• centre de vaccination du Polydôme, à Clermont-Ferrand ;
• centre de vaccination de Thiers ;
• centre de vaccination d’Issoire ;
• centre de vaccination du Mont-Dore ;
• centre de vaccination de Riom.

Et les établissements spécialisés suivants :
• les établissements accueillants des enfants à risque de forme grave :
- CHU Estaing, centre dédié pour la file active des jeunes patients suivis au CHU de Clermont-Ferrand en lien avec les centres de référence
- le centre médico-infantile de Romagnat
• les établissements médico-sociaux de l’enfance handicapée

Pour en savoir plus sur la vaccination des 5-11 ans : https://www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr/covid-19-la-vaccination-des-enfants-de-5-11-ans-0

Poursuite de mesures de freinage dans le département

Entrant dans la période des fêtes de fin d’année et dans un esprit de responsabilité individuelle et collective, le préfet du Puy-de-Dôme appelle chacun à limiter au maximum les situations d’interactions et à respecter les règles de distanciation et les gestes barrières.

À ce titre, le préfet a recommandé aux maires du département d’éviter la tenue d’évènements qui pourraient présenter un risque d’un point de vue sanitaire en intérieur, comme à l’extérieur (concerts, feux d’artifice avec public, etc.) et de reporter ou annuler les cérémonies de vœux, surtout si elles conduisent à des grands rassemblements et a fortiori avec moment de convivialité.

Le préfet rappelle également que, depuis le vendredi 26 novembre, le port du masque est obligatoire dans tous les espaces clos, y compris les établissements recevant du public et soumis au passe sanitaire. Depuis le samedi 27 novembre 2021, le port du masque est obligatoire sur l’ensemble du département, dans les lieux et espaces définis par l’arrêté préfectoral du 26 novembre 2021 (ici) et dans les centres-villes de 20 communes (Clermont-Ferrand, Cournon-d’Auvergne, Riom, Chamalières, Issoire, Thiers, Pont-du-Château, Beaumont, Aubière, Gerzat, Cébazat, Lempdes, Romagnat, Ambert, Ceyrat, Lezoux, Châtel-Guyon, Le Cendre, Vic-le-Comte et nouvellement le Mont-Dore à compter du 24 décembre 2021).

Le préfet du Puy-de-Dôme appelle chaque puydômois à prendre rendez-vous via les professionnels de santé habilités, en pharmacie, à domicile ou bien au sein des 11 centres de vaccination ouverts dans le département. La plateforme www.sante.fr propose ainsi l’ensemble des modalités de vaccination et de dépistage disponibles dans le Puy-de-Dôme.