Contenu

Canicule : le préfet du Puy-de-Dôme active le niveau 3 « alerte canicule » du plan de gestion sanitaire des vagues de chaleur

 

Météo-France place le département au niveau de vigilance ORANGE CANICULE, à compter de demain, 13h.

La nuit prochaine, les températures minimales sont toujours élevées, avec environ 20°C sur les grandes agglomérations de la région, ainsi qu’en Vallée du Rhône. Ailleurs elles seront souvent de l’ordre de 16 à 20 °C en plaine.

Demain après-midi, les maximales seront en nette hausse, avec 36 à 39°C sur les plaines et vallées de la région. Cet épisode caniculaire sera à son paroxysme mercredi, jeudi et vendredi.

En raison de cet épisode de chaleur, Philippe Chopin, préfet du Puy-de-Dôme, active le niveau 3 « alerte canicule » du plan de gestion sanitaire des vagues de chaleur à compter de demain.

Le niveau 3 « alerte » est déclenché lorsque les températures annoncées par Météo-France dépassent les seuils d’alerte, à savoir 19 °C la nuit et 34 °C durant la journée, pour une durée minimale de trois jours consécutifs (seuils bio-météorologiques fixés dans le Puy-de-Dôme).

En concertation avec tous les partenaires du plan de gestion sanitaire des vagues de chaleur, les mesures suivantes sont déclenchées :

  • Ouverture de l’accueil de jour jusqu’à 17h avec distribution d’eau et diffusion d’informations sur les points d’eau de la ville et les zones d’abris
  • Extension des horaires de la maraude pour les personnes sans domicile fixe. Distribution d’eau par la maraude et à l’accueil de jour,
  • Renforcement de l’information et de la vigilance dans le secteur de la petite enfance, dans les services sociaux, et dans les établissements scolaires.
  • Accueil d’enfants : en fonction de la nature des sorties, des mesures adaptées pourront être prises. Les mesures à mettre en place aux organisateurs et responsables des structures d’accueil seront communiquées.
  • Veille renforcée pour les personnes bénéficiaires de la téléassistance, renforcement de la vigilance dans les services d’aide à domicile.
  • Information et mobilisation des centres de loisirs, des établissements médico-sociaux et des hôpitaux pour garantir la sécurité sanitaire des personnes hébergées,
  • Information des entreprises et rappel de leurs obligations légales.
  • Renforcement des contrôles de l’inspection du travail, particulièrement dans les secteurs les plus concernés par le risque canicule, afin de garantir la sécurité des travailleurs.

Par ailleurs, les proches, voisins et familles, des personnes âgées et / ou handicapées isolées, si elles ne l’ont pas déjà fait, sont invités à inscrire ces derniers sur le registre ouvert dans leur commune de résidence. Ce registre, dont la mise en place par les communes est obligatoire, permet une intervention ciblée des services sanitaires et sociaux auprès des personnes les plus fragiles.

Les principaux conseils et gestes simples à adopter pour se protéger des fortes chaleurs :

  • Buvez de l’eau régulièrement, sans attendre d’avoir soif et ne buvez pas d’alcool ;
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • Mangez en quantité suffisante ;
  • Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais ou climatisé ;
  • Si vous devez sortir, portez un chapeau et des vêtements légers ;
  • Évitez les efforts physiques intenses ;
  • Maintenez votre logement à l’abri de la chaleur (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide.

Travailler sous une forte chaleur

Travailleurs  : lors de périodes de fortes chaleurs, certains travailleurs peuvent être particulièrement exposés aux risques liés aux fortes chaleurs. Buvez beaucoup d’eau, plusieurs fois par jour. Soyez vigilant pour vos collègues et vous-même. Protégez votre peau du soleil, et si vous vous sentez mal, signalez-le rapidement.

Employeurs  : évaluez les risques, prenez les décisions qui s’imposent, notamment l’aménagement des horaires afin de limiter l’exposition des salariés aux températures les plus fortes de la journée et le report des taches pénibles ; dans le secteur du bâtiment et des travaux publics par exemple, aménagez les chantiers pour assurer la santé et la sécurité de vos salariés.

Si vous avez des crampes, des maux de tête, des nausées ou une fatigue inhabituelle, mettez-vous dans un lieu frais, buvez, arrêtez toutes activités physiques, aspergez-vous d’eau et ventilez-vous si les signes surviennent après une exposition directe au soleil. Dans tous les cas, appelez un médecin ou le 15 si les symptômes s’aggravent ou persistent plus d’une heure.

Lorsque la situation météorologique et sanitaire n’appellera plus de mesures particulières, le Préfet, en lien avec l’Agence régionale de santé, pourra décider d’abaisser le niveau du plan de gestion sanitaire des vagues de chaleur. Jusqu’à cette décision, les mesures et les recommandations ci-dessus sont maintenues.

Pour plus de renseignements concernant le bulletin de vigilance météorologique émis par Météo-France et obtenir les conseils de comportements à adopter, vous pouvez consulter :

Le numéro vert d’information du public :
Canicule info service :
Num : 0800 06 66 66