Contenu

Appel à la vigilance pour les usages de l’eau dans le Puy-de-Dôme et vagues de chaleur

 

Les fortes précipitations des derniers jours de juin et leurs effets sur les débits des cours d’eau, ont amené le préfet du Puy-de-Dôme à lever l’ensemble des mesures de restriction des usages de l’eau mises en œuvre par l’arrêté préfectoral du 24 juin 2022, à compter du samedi 2 juillet 2022.

Depuis une quinzaine de jours les précipitations sont quasiment inexistantes. Aussi, les débits des cours d’eau ont progressivement baissé.
Météo-France ne prévoit pas de pluie dans les 8 prochains jours. Des températures caniculaires sont attendues pour la fin de la semaine et la semaine suivante, ce qui pourrait amener le préfet à activer le niveau 3 « alerte canicule » du plan de gestion sanitaire des vagues de chaleur dès ce week-end.
Pour rappel, le niveau 3 « alerte » est déclenché lorsque les températures annoncées par Météo-France dépassent les seuils d’alerte, à savoir 19 °C la nuit et 34 °C durant la journée, pour une durée minimale de trois jours consécutifs (seuils bio-météorologiques fixés dans le Puy-de-Dôme).

Par ailleurs, il a été constaté le franchissement du seuil de vigilance aux principales stations hydrométriques de référence du département, et en particulier celles de Dorat sur la Dore, de Parentignat sur l’Eau-Mère, de Bassignac sur le Mars et de Vic-le-Comte sur l’Allier durant 5 jours consécutifs. Des cours d’eau comme la Loire à Bas-en-Basset, l’Alagnon à Lempdes-sur-Alagnon ont atteint leurs débits d’alerte.

Devant ce constat, le préfet a décidé de solliciter l’avis des membres du comité départemental de l’eau (CDE) pour classer les différents bassins hydrographiques. À la suite de cette consultation et pour anticiper les températures caniculaires de la fin de semaine, le préfet du Puy-de-Dôme a pris, dès maintenant, un arrêté imposant des mesures de restriction de niveau « alerte » pour le bassin de l’Alagnon et de l’Ance qui sont en situation de tension (entrée en vigueur le jeudi 14 juillet 2022). Cet arrêté place le reste du département au niveau de « vigilance ».

Le préfet réunira les membres du CDE, le mardi 19 juillet 2022, pour faire un nouveau point de situation hydrologique.

Enfin, le préfet demande à tous les citoyens de faire preuve d’économie dans les usages de l’eau au quotidien, et aux usagers des communes placées en alerte de respecter les restrictions qui leur sont imposées. Des contrôles pourront être commandités.

Pour plus d’information sur les situations de sécheresse en France et les restrictions d’usage, vous pouvez consulter le site internet Propluvia : http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/. Il permet en temps réel de connaître les mesures de restriction en cours sur le territoire national et au sein des zones hydrographiques du département.

Les principaux conseils et gestes simples à adopter pour se protéger des fortes chaleurs :

• Buvez de l’eau régulièrement, sans attendre d’avoir soif et ne buvez pas d’alcool ;
• Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
• Mangez en quantité suffisante ;
• Évitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais ou climatisé ;
• Si vous devez sortir, portez un chapeau et des vêtements légers ;
• Évitez les efforts physiques intenses ;
• Maintenez votre logement à l’abri de la chaleur (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
• Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide.

Travailler sous une forte chaleur
Travailleurs : lors de périodes de fortes chaleurs, certains travailleurs peuvent être particulièrement exposés aux risques liés aux fortes chaleurs. Buvez beaucoup d’eau, plusieurs fois par jour. Soyez vigilant pour vos collègues et vous-même. Protégez votre peau du soleil, et si vous vous sentez mal, signalez-le rapidement.
Employeurs : évaluez les risques, prenez les décisions qui s’imposent, notamment l’aménagement des horaires afin de limiter l’exposition des salariés aux températures les plus fortes de la journée et le report des taches pénibles ; dans le secteur du bâtiment et des travaux publics par exemple, aménagez les chantiers pour assurer la santé et la sécurité de vos salariés.

Si vous avez des crampes, des maux de tête, des nausées ou une fatigue inhabituelle, mettez-vous dans un lieu frais, buvez, arrêtez toutes activités physiques, aspergez-vous d’eau et ventilez-vous si les signes surviennent après une exposition directe au soleil. Dans tous les cas, appelez un médecin ou le 15 si les symptômes s’aggravent ou persistent plus d’une heure.

S’informer en temps réel

Pour une information en temps réel de la situation météorologique, vous pouvez consulter la carte de vigilance de Météo-France qui est mise à jour quotidiennement : https://vigilance.meteofrance.fr/fr