Contenu

Vidéo-protection : coopération entre la police municipale et les forces de sécurité de l’État

 
Signature convention PM-PN 26-05-2015

Le Préfet Michel Fuzeau et Olivier Bianchi, Maire de Clermont-Ferrand ont signé ce mardi 26 mai 2015, un avenant à la convention communale de coordination de la police municipale et des forces de sécurité de l’État.

 

Cette signature a eu lieu au centre de Supervision Urbaine de la Police Municipale, elle fixe les dispositions et procédures dans le cadre de l’installation d’un système de vidéo protection de voie publique.

Dans le cadre de la prévention des atteintes à la sécurité des personnes et des biens la Ville de Clermont-Ferrand a décidé de s’équiper d’un système de vidéo-protection dans des lieux exposés à des risques d’agression de vol ou de trafic de stupéfiants conformément aux dispositions de l’article L251-1 du Code de la Sécurité Intérieure.

Ce dispositif compte actuellement 22 caméras, dont l’installation a été autorisée par arrêté préfectoral.

L’avenant signé aujourd’hui a pour objet plus particulièrement de définir les conditions de partenariat pour l’exploitation du dispositif de vidéo-protection et en particulier les modalités de transmission et de mise à disposition des forces de sécurité par le Centre Superviseur Urbain de la Ville de Clermont-Ferrand, des informations traitées par le réseau de vidéo protection de voie publique.

Visite du CSU Clermont-Ferrand

Ce centre de supervision urbaine, nouvellement créé, est géré par la Police Municipale de la Ville de Clermont-Ferrand. Un renvoi d’images est prévu vers la Police Nationale sur les horaires de fermeture de la Police Municipale ou en cas de nécessité.

Lorsqu’un opérateur du CSU constate un flagrant délit il en informe la Police Nationale qui peut alors piloter le système et décider de l’action à mettre en œuvre.

La convention est conclue pour une durée de 3 ans renouvelable.