Contenu

Vague de froid : protégez-vous !

 

Une vague de grand froid est annoncée par Météo-France sur une large partie de la France pour la fin de semaine et le début de semaine prochaine.

 

Le Puy-de-Dôme est concerné par cet évènement météorologique. Les températures annoncées sur le territoire seront largement négatives, jour et nuit, à partir de dimanche et jusqu’à mercredi, pouvant atteindre -14°c la nuit et -9°c en journée.

Comme depuis le début de l’hiver, les services de l’État et ses partenaires sont mobilisés pour répondre aux besoins d’hébergement des sans-abris. Ce dispositif renforcé permet pour l’heure d’accueillir l’ensemble des personnes sollicitant un hébergement.

Pour autant, Jacques BILLANT, Préfet du Puy-de-Dôme en appelle à la solidarité de tous pour protéger les personnes les plus vulnérables durant cette période de grand froid :

  • Appelez le 115 si vous remarquez une personne sans abri ou en difficulté dans la rue.
  • Pensez à prendre régulièrement des nouvelles des personnes âgées ou handicapées et/ou isolées de votre voisinage ou entourage.

Les service de l’État rappellent également les conseils sanitaires que chacun doit a appliquer pour sa sécurité :
Pour limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone au domicile, il convient de :

  • avant chaque hiver, faire systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude et les conduits de fumée par un professionnel qualifié ;
  • tous les jours, aérer au moins dix minutes, maintenir les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et ne jamais boucher les entrées et sorties d’air ;
  • respecter les consignes d’utilisation des appareils à combustion : ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu ;
  • placer impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments ; ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue, etc.

Je reste chez moi autant que possible, en m’étant organisé à l’avance :

  • J’ai prévu de l’eau et des produits alimentaires ne nécessitant pas de cuisson (risque de gel des canalisations ou de coupure d’électricité).
  • Je donne de mes nouvelles à mes proches, et je contacte ceux qui sont seuls. Et si je suis isolé ou malade, je me fais connaître auprès de ma mairie.
  • J’ai tous les médicaments nécessaires en cas de besoin, et particulièrement si je suis un traitement régulier.
  • Je chauffe sans surchauffer, j’ai vérifé le bon état de marche de mon installation de chauffage, je ne bouche pas les aérations, et j’aère mon logement une fois par jour.
  • J’ai prévu des piles pour écouter les consignes des pouvoirs publics à la radio, même en cas de coupure d’électricité.

Si je dois absolument sortir, je redouble de précaution

  • Je couvre particulièrement les parties de mon corps qui perdent de la chaleur : tête, cou, mains et pieds.
  • J’évite de sortir les bébés, même bien protégés.
  • Je me nourris convenablement, et je ne bois pas d’alcool car cela ne réchauffe pas.
  • Je mets plusieurs couches de vêtements, plus un coupe-vent imperméable.
  • Je me couvre le nez et la bouche pour respirer de l’air moins froid.
  • Je ne fais pas d’efforts physiques, comme porter des objets lourds…
  • J’évite de sortir le soir car il fait encore plus froid.
  • Je mets de bonnes chaussures pour éviter les chutes sur un sol glissant.

Si je dois absolument utiliser ma voiture

  • Avant chaque déplacement, je me renseigne sur la météo et sur l’état des routes.
  • Je vérifie le bon état de fonctionnement général : huile, batterie, éclairage, plein d’essence.
  • Je pars avec des couvertures, une trousse de secours, un téléphone portable chargé et une boisson chaude.