Contenu

Vague de froid : la mobilisation de nouvelles capacités pour satisfaire les demandes d’hébergement

 

Le département du Puy-de-Dôme connaît, comme une grande partie du territoire national, une vague de froid. Météo France annonce pour les prochains jours des températures allant jusqu’à -12°C en plaine. Cet épisode devrait perdurer jusqu’au milieu de la semaine prochaine au moins.

Depuis le début de la période hivernale et plus particulièrement de cet épisode de froid, les services de l’État et ses partenaires sont mobilisés pour répondre aux besoins d’hébergement.

Des places supplémentaires sont ainsi disponibles à Clermont-Ferrand, sur le site de Monanges, géré par le Collectif Pauvreté Précarité. La capacité potentielle d’accueil du site a été portée de 75 à 120 places.

La maraude a été renforcée et ses horaires étendus jusqu’à minuit tous les jours, y compris le week-end.

Ce renforcement du dispositif a permis d’accueillir l’ensemble des personnes ayant demandé un hébergement.

Au total, ce sont 303 places supplémentaires qui ont été ouvertes pendant la période hivernale dans le Puy-de-Dôme : hébergements en appartements avec le concours des bailleurs sociaux et des associations gestionnaires (CeCler, Collectif Pauvreté Précarité, Secours populaire), chambres d’hôtel, structures telles que Monanges.

Si des places supplémentaires s’avéraient nécessaires, le Préfet du Puy-de-Dôme demanderait l’extension des horaires de l’accueil de jour, voire l’ouverture d’un gymnase, comme ce fut le cas au début du mois de décembre 2017.

Au total, la capacité globale d’hébergement d’urgence dans le Puy-de-Dôme s’élève aujourd’hui à 1 043 places.