Contenu

Une stratégie de sécurité sur mesure pour Pont-du-Château

 

Mardi 3 avril 2018 Jacques BILLANT, Préfet du Puy-de-Dôme, a finalisé avec M. René VINZIO, Maire de Pont-du-Château, la stratégie de sécurité de la commune, dans le cadre de son comité local de sécurité et de prévention de la délinquance.

 

Cette finalisation intervient après un travail partenarial mené entre les services de la Préfecture, la gendarmerie nationale et la commune de Pont-du-Château.

La stratégie de sécurité ainsi définie se base sur un diagnostic partagé prenant notamment en compte les constats suivants :

  • La ville de Pont-du-Château enregistre une augmentation de la délinquance ayant trait aux atteintes aux biens : 372 faits constatés en 2017 contre 300 en 2016 et 263 en 2015. Cette augmentation concerne en particulier les cambriolages dans les résidences d’habitation principale (131 faits en 2017 contre 89 en 2016 et 66 en 2015) et les vols à la roulotte (57 faits en 2017 contre 23 en 2016 et 39 en 2015).
  • La tendance est identique en ce qui concerne des atteintes à l’intégrité physique des personnes (61 faits constatés en 2017 contre 49 en 2016 et 47 en 2015). Cette hausse touche en particulier la sphère familiale au sein de laquelle sont commises des violences notamment sur les femmes et est la conséquence, bien souvent, de situations de précarité dans laquelle se trouvent leurs acteurs. Les services sociaux de la commune confirment parfaitement cette tendance.

La police municipale est mobilisée pour enrayer ces phénomènes aux côtés de la gendarmerie. Un groupe de lutte contre les cambriolages en lien avec la brigade de recherches de Clermont-Ferrand est ainsi spécialement dédiée au traitement de ce phénomène.

En amont, la commune mène déjà des actions pédagogiques à destination du public jeune, dans le cadre d’activité péri-scolaires, par l’animation d’un conseil municipal des enfants ou encore par la tenue de cérémonies de citoyenneté.

Pour aller plus loin dans ces actions conjointes, la stratégie du comité local de sécurité et de prévention de la délinquance a acté l’engagement dans les domaines suivants :

  • Développer la fonction « contact » de la gendarmerie nationale en direction des forces vives de la commune et de ses citoyens afin de :
    • les sensibiliser et les conseiller sur les moyens à mettre en œuvre pour se protéger des cambriolages et des vols à la roulotte notamment ;
    • de détecter préventivement des situations et des comportements pouvant conduire à la commission d’infractions et les signaler aux autorités compétentes (exemple : rappel à l’ordre du maire à des mineurs en difficulté) ;
  • Maintenir et renforcer la coopération entre la gendarmerie nationale et la police municipale
  • Mettre en place des protocoles de participation citoyenne dans les secteurs identifiés.

La mise en place des comités locaux de sécurité et de prévention de la délinquance s’inscrit dans les mesures décidées par le Préfet à l’occasion de la mise en place de la police de sécurité du quotidien.

Ces instances sont partenariales et permettent d’arrêter des stratégies de sécurité partagées et génératrices de coproduction de sécurité entre l’État et les communes.