Contenu

Une stratégie de sécurité pour la ville d’Issoire

 

Dans le cadre de son conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance qui a eu lieu vendredi 06 avril 2018 en mairie d’Issoire, Jacques BILLANT, Préfet du Puy-de-Dôme, a finalisé avec M. Bertrand BARRAUD, maire d’Issoire la stratégie de sécurité de la commune.

La mise en place des conseils locaux de sécurité et de prévention de la délinquance s’inscrit dans les mesures décidées par le Préfet à l’occasion de la mise en place de la police de sécurité du quotidien.

Ces instances sont partenariales et permettent de mettre en place des stratégies de sécurité partagées et personnalisées entre l’État et les communes en présence du Procureur de la République,

Cette finalisation intervient après un travail partenarial mené entre les services de la sous-Préfecture, la gendarmerie nationale et la commune.

La stratégie de sécurité ainsi définie se base sur un diagnostic partagé et notamment sur les constats suivants :

  • La commune d’Issoire ne connaît pas de faits de grande criminalité mais enregistre, comme dans l’ensemble du département, une hausse des cambriolages, dans les habitations principales et dans les commerces et locaux professionnels (93 cambriolages en 2017 contre 58 en 2016 soit une augmentation de 60,3%) sur la commune.
  • La consommation de produits stupéfiants constituent également une préoccupation.

Les troubles à l’ordre publique, les escroqueries financières liées à la cybercriminalité ainsi que les atteintes à l’intégrité physique sont toutefois contenues et restent stables.

La police municipale est mobilisée pour enrayer les phénomènes de violences intra-familiales et les incivilités aux côtés de la gendarmerie nationale.

Pour aller plus loin dans ces actions conjointes, la stratégie du conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance s’appuie sur plusieurs axes concrets :

  • un dispositif de vidéo-protection qui a été mis en place depuis 6 mois par la municipalité pour quadriller les axes les plus fréquentés de la ville ;
  • les actions menées par la gendarmerie nationale dans le cadre de la politique de sécurité du quotidien en dédiant des patrouilles au contact avec les citoyens et les forces vives de la commune ;
  • le renforcement de la coopération entre la gendarmerie nationale et la police municipale,
  • la sensibilisation des habitants pour renforcer la protection contre les vols, en particulier les cambriolages et les vols à la roulotte ;
  • les réunions d’information destinées aux commerçants avant la période estivale pour sécuriser leurs établissements (diagnostic sécurité, alarme, vigilance dans la fermeture des commerces, gestion du numéraire…) ;
  • des rencontres régulières organisées en sous-préfecture avec les bailleurs sociaux pour être informé des principaux problèmes d’incivilité et de troubles du voisinage.

photo credit : ludovicsarrazin Gendarmes en inspection via photopin (license)