Contenu

Une formation sur la tuberculose bovine pour les vétérinaires sanitaires du Puy-de-Dôme

 

Le système de veille sanitaire français repose sur 4 piliers : les services vétérinaires nationaux, les éleveurs, les laboratoires vétérinaires et les vétérinaires sanitaires. Ces derniers sont des vétérinaires libéraux placés sous l’autorité de l’État pour la lutte contre les maladies animales réglementées (opérations de prophylaxie, surveillance sanitaire des cheptels, détection des cas potentiels et opérations de police sanitaire).

Un réseau de vétérinaires sanitaires de proximité réactif, capable de détecter les premiers signaux d’une affection inhabituelle, est indispensable à la sécurité sanitaire nationale. C’est dans ce cadre qu’une formation sur la tuberculose bovine a été réalisée en direction des vétérinaires sanitaires du Puy-de-Dôme le 7 juin 2016 par la Direction Départementale de la Protection des Populations.

A l’issue de la formation le Vétérinaire Sanitaire doit être capable de réaliser une intradermotuberculination en respectant les bonnes pratiques. Par ailleurs les objectifs pédagogiques associés sont les suivants :

  • comprendre le principe du test d’intradermotuberculination afin de réaliser un diagnostic de la maladie,
  • être capable de faire un compte rendu de résultats respectant les bonnes pratiques,
  • être capable d’interpréter ce compte rendu,
  • connaître les facteurs de variabilité de la qualité du résultat,
  • savoir réagir en fonction des réactions détectées.

Cette formation a fait l’objet de retours très positifs des vétérinaires sanitaires présents, elle sera suivie d’un stage pratique d’intradermotuberculination en septembre 2016.