Contenu

Un scanner mobile mis à disposition des douanes du Puy-de-Dôme

 

Le jeudi 28 juin 2018, le sous-préfet d’Issoire, Tristan Riquelme et le directeur général des Douanes, M. Le Gall se sont rendus sur l’aire d’Authezat, le long de l’autoroute A75, pour un contrôle douanier d’exception.

En effet, pendant 4 jours à partir du lundi 25 juin 2018, le Puy-de-Dôme accueillait un dispositif de contrôle douanier connu sous le nom de « Scanner Mobile Spécial » (SMS). Deux camions mobiles circulent ainsi sur l’ensemble du territoire et permettent d’identifier, grâce aux résultats radioscopiques fournis par le scanner, des zones d’un chargement de camion, inaccessibles par le biais des contrôles douaniers classiques. 124 camions ont ainsi été contrôlés dans le Puy-de-Dôme entre le lundi 25 juin et le mercredi 27 juin 2018.

À titre d’exemple, c’est grâce à ce dispositif que le 02 avril 2018, les agents des douanes de la brigade de Bayonne, avec le concours des agents du scanner, ont pu découvrir 2,9 tonnes de cannabis dans un camion qui transportait un chargement de 15 tonnes d’oranges.

Ces camions scanners mis en fonction par la douane française en 2007 participent d’une recherche d’efficacité dans la lutte contre la grande fraude douanière. Ils permettent de s’assurer, dans un temps de contrôle limité, de la conformité des chargements aux déclarations effectuées. Ils ont donc un intérêt certain en matière de fluidité des contrôles et du trafic ainsi que sur la sécurisation de la chaîne logistique et des frontières à titre général.

La « brigade scanners mobile spécial » a été constituée afin d’assurer le fonctionnement de ces camions de contrôle. Quatorze agents sont déployés pour chaque scanner pour leur utilisation opérationnelle tandis que la sélection et l’acheminement des véhicules pour un passage au scanner est effectuée par les unités auprès desquelles le dispositif est mis à disposition.