Contenu

Un comité de suivi pour LUXFER GAS CYLINDERS

 

Le 26 novembre 2018, le groupe Luxfer Gas Cylinders a annoncé sa décision de fermer son usine de GERZAT, spécialisée dans la fabrication de bouteilles forgées haute pression en aluminium.

Cette décision a notamment entraîné la mise en place d’un Plan de sauvegarde de l’emploi pour les 136 salariés du site.

Outre les échanges qui ont immédiatement été établis par les services de l’Etat avec, d’une part, les représentants de la direction du groupe et, d’autre part, les délégués des salariés, un comité de suivi, souhaité par les élus locaux, a été mis en place par la Préfète du Puy-de-Dôme le 18 janvier 2019.

Alors que les négociations relatives au PSE se déroulent dans le cadre réglementaire prévu par le code du travail, ce comité a pour principal objet de partager l’information avec l’ensemble des parties prenantes sur les démarches engagées pour une réindustrialisation du site ou la recherche de solutions de reconversion.

Lors de la réunion du 18 janvier, le groupe Luxfer a accepté d’examiner la contre-proposition qui sera présentée d’ici le 29 janvier prochain par les salariés.

Cette contre-proposition fera également l’objet d’un examen par les services de l’État, de la région et de la métropole.

Les services de l’Etat sont totalement mobilisés dans le suivi des conséquences de la décision du groupe LUXFER GAS CYLINDERS et veilleront avec fermeté à ce que l’entreprise assume toutes ses responsabilités, notamment dans le champ environnemental.

Une nouvelle réunion du comité de suivi aura lieu le 18 février prochain.