Contenu

Un comité de pilotage dédié à l’eau et à la nature dans le Puy-de-Dôme

 

Anne-Gaëlle BAUDOUIN-CLERC, Préfète du Puy-de-Dôme et Florence LEROUX-GHRISTI, Vice-Procureur ont co-présidé la Mission Inter Services de l’Eau et de la Nature (MISEN), s’est réunie le 14 février 2019 à la préfecture de Clermont-Ferrand.

 

Cette instance rassemble les directeurs des services déconcentrés de l’Etat et des établissements publics locaux (Agences de l’Eau, AFB et ONCFS) pour fixer les orientations stratégiques locales des services de l’État en matière de politique de l’eau et de la nature et pour valider le plan d’actions visant à préserver les milieux naturels et la biodiversité, comprenant notamment un plan de contrôles inter-services.

Bilan 2018

Le bilan d’activité 2018 a permis de montrer une forte mobilisation sur les 3 grands domaines d’actions de la MISEN :

  • l’eau et les milieux aquatiques,
  • la nature
  • la police de l’environnement.

La gestion de la sécheresse - particulièrement longue cette année - et de ses conséquences sur les particuliers, les industriels et les agriculteurs, l’accompagnement des collectivités sur la mise en conformité de leur assainissement, la mise en œuvre d’un plan de contrôles ambitieux (2 450 journées de fonctionnaires pour 1 574 contrôles) sont autant d’exemples d’actions concrètes menées pour veiller à la qualité des eaux et des milieux.

Programme d’actions 2019

Pour 2019, le programme d’actions met l’accent sur :

  • l’amélioration de la connaissance et la concertation, avec le démarrage d’une étude prospective sur les usages de l’eau sur le bassin de l’Allier aval au vu des évolutions climatiques ;
  • la préservation du site naturel de la Chaîne des Puys-faille de Limagne inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO ;
  • des contrôles réguliers pour veiller à la qualité de l’eau des rivières, à la préservation des espaces naturels avec une vigilance portée sur la circulation des engins motorisés dans ces espaces, et dans le domaine de la chasse au respect des règles de sécurité.

Préserver, gérer, restaurer, connaître, anticiper… ces différents leviers sont activés sur le département, en lien avec l’ensemble des acteurs de l’eau et de la nature, les collectivités, les organismes agricoles, la fédération de la pêche, la fédération de la chasse, les organismes consulaires et les associations, qui seront réunis fin mars pour présenter le bilan 2018 et les priorités 2019 en matière réglementaire.

Téléchargez le bilan 2018 et actions 2019 de la MISEN Puy-de-Dôme (format pdf - 4.2 Mo - 15/02/2019)