Contenu

Signature du plan d’utilisation rationnelle de l’eau (PURE) de la Société des Eaux de Volvic

 

Après une année de travaux et de concertation avec l’ensemble des membres du comité départemental de l’eau (collectivités territoriales, associations, représentants du monde agricole, industriels notamment), l’arrêté-cadre préfectoral planifiant les mesures de préservation des ressources en eau en période d’étiage a été signé le 31 mars 2021.

Ce nouvel arrêté permet au Préfet du Puy-de-Dôme de demander, sur les zones éventuellement sous tension, la mise en place par les industriels d’un plan d’utilisation rationnelle de l’eau (PURE) pour les prélèvements en eau souterraine.

Dans ce cadre, le Préfet du Puy-de-Dôme a demandé la mise en place d’un tel plan à la Société des Eaux de Volvic (SEV). En réponse à cette exigence, la SEV a soumis des propositions aux services de l’État permettant de s’assurer du niveau adéquat d’ambition du plan. Ces éléments sont consignés dans un PURE, signé, ce jour, par le Préfet du Puy-de-Dôme et M. Jérôme GROS, directeur des usines de Volvic.

La SEV s’engage ainsi à réduire les volumes d’eau prélevée sur l’année de façon pérenne, mais également en période de tension sur la ressource.

Ce plan conduit à des réductions de 10 % de l’autorisation annuelle de prélèvements pour les trois prochaines années. Ces réductions seront réévaluées à - 20 %, à partir de 2025, date à laquelle le projet de recyclage des eaux de process au sein de l’usine (projet REUSE) doit être pleinement déployé.

Au-delà de ces engagements structurels, la SEV s’engage à participer à l’effort collectif en appliquant des mesures spécifiques de réduction des prélèvements d’eau dans la nappe Volvic en cas d’alerte sécheresse et d’alerte sécheresse renforcée.

Ces engagements feront l’objet d’un suivi attentif en comité de suivi annuel et pourront être révisés, notamment en fonction des connaissances et de l’évolution de l’aquifère ainsi que de la réussite des processus industriels associés aux économies d’eau projetées.

Un arrêté préfectoral mettant à jour les autorisations de prélèvement de la SEV sera signé prochainement par le Préfet.

Le Préfet du Puy-de-Dôme, avec l’appui des services de l’État compétents, poursuit ainsi son action pour une gestion équilibrée et durable de la ressource en eau dans le département, en assurant la conciliation entre ses différents usages.