Contenu

Signature des premiers contrats de ruralité du Puy-de-Dôme le 15 mars 2017

 

Danièle POLVÉ-MONTMASSON, Préfète du Puy-de-Dôme, a signé ce mercredi 15 mars 2017, deux nouveaux contrats de ruralité concernant l’arrondissement d’Ambert et le secteur du Massif du Sancy. En présence de Jean-Yves GOUTTEBEL, Président du Conseil départemental et des élus des territoires concernés, elle a souligné à cette occasion l’importance de ce dispositif pour l’équilibre et le développement de tous les territoires du département.

Portés par les EPCI [Établissement public de coopération intercommunale] et/ou PETR [Pôle d’équilibre territorial et rural] sur la base du volontariat, les contrats de ruralité sont définis sur quatre ans et permettent de coordonner avec l’ensemble des acteurs de terrain, des projets opérationnels de développement autour de six thématiques :

  • l’accessibilité aux services et aux soins
  • le développement de l’attractivité
  • la redynamisation des centres-bourgs
  • la mobilité
  • la transition écologique
  • la cohésion sociale

Le contrat de ruralité du Massif du Sancy est structuré autour de troix axes répondant à ces objectifs opérationnels :
- renforcer la qualité de vie sur le secteur,
- développer l’attractivité et
- maintenir des actifs autour du tourisme et de l’agriculture.

Celui de l’arrondissement d’Ambert est lui structuré autour de l’attractivité pour les nouveaux habitants, du développement économique local, notamment autour de la filière bois, et de l’affirmation du positionnement stratégique au sein de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes.

Trois autres territoires du Puy-de-Dôme ont déjà engagé une réflexion dans la perspective de conclusion d’un contrat de ruralité d’ici le mois de juin 2017.

Pour en savoir plus :
Consulter les documents des contrats signés dans le Puy-de-Dôme