Contenu

Service national universel dans le Puy-de-Dôme : les explications sur la mise en place

 

Jeudi 14 février 2019, Anne-Gaëlle BAUDOUIN-CLERC, Préfète du Puy-de-Dôme, et Benoit DELAUNAY, Recteur de l’Académie de Clermont-Ferrand, ont présidé le premier comité de direction de préfiguration du service national universel (SNU).

 

La mise en place d’un Service National Universel (SNU) est un engagement fort du président de la République, visant à impliquer davantage la jeunesse française dans la vie de la Nation, de promouvoir la notion d’engagement et de favoriser un sentiment d’unité nationale autour de valeurs communes.

Ce comité rassemble tous les acteurs qui concourent à la mise en œuvre dès le mois de juin prochain dans le Puy-de-Dôme du service national universel. Autour des services de l’État, sont réunis les collectivités territoriales, des représentants de la jeunesse, du monde associatif, des forces des armées, de sécurité et de secours, des chambres consulaires et de jeunes.


Pour déposer sa candidature, une seule adresse :

pref-candidature-snu@puy-de-dome.gouv.fr

Le Service National Universel se met en œuvre en phase de préfiguration dans 13 départements dont le Puy-de-Dôme. Il comporte deux phases :

  • un séjour de cohésion de 12 jours en hébergement : 120 jeunes volontaires de 16 ans seront accueillis au centre IGESA d’Orcines du 16 au 28 juin 2019.
  • une mission d’intérêt général de 15 jours à compter de septembre 2019, au plus près de la résidence des jeunes volontaires.

Ces deux phases pourront déboucher sur une 3e phase d’engagement volontaire des jeunes, qui sera facultative.

A terme, ce sont 8 000 jeunes d’une même classe d’âge qui effectueront leur SNU dans le Puy-de-Dôme chaque année.

Le comité de direction a abordé divers éléments relatifs au SNU :

  • l’identification d’une cohorte de 100/150 jeunes volontaires de la génération 2003 ;
  • pour le séjour de cohésion au centre d’accueil IGESA :
      • son organisation pour qu’elle soit en conformité avec le cahier des charges national,
      • le recrutement d’une équipe de direction, de cadres et de tuteurs pour assurer la pleine sécurité et l’accompagnement des jeunes,
      • la finalisation des activités et des intervenants ;