Contenu

Santé et conduite : certains signaux doivent vous faire réfléchir

 

La conduite d’un véhicule nécessite de bonnes capacités de perception, d’analyse, de mouvement, de réaction, et un comportement adapté. De nombreux facteurs peuvent altérer une bonne conduite : prise de médicaments, consommation de substances psycho-actives (alcool, drogues) ainsi que certaines affections médicales ou handicaps.

Les pharmaciens sont en première ligne pour sensibiliser le public et fournir des conseils adaptés. C’est le cas notamment lors de la délivrance de médicaments porteurs du pictogramme indiquant un risque pour la conduite.

Ces conseils sont aussi donnés à des patients qui expriment leurs craintes face, par exemple, à un état de fatigue ou à une baisse de l’acuité visuelle.

Consulter le communiqué de presse (format pdf - 186.7 ko - 14/01/2014) du Ministère de l’Intérieur, de la Sécurité Routière et de l’Ordre national des pharmaciens.