Contenu

Restriction d’eau : une trentaine de contrôles réalisés en une semaine

 

Afin de faire respecter l’arrêté de restriction des usages de l’eau en cours dans le département du Puy-de-Dôme, les services de l’État organisent des contrôles avec les équipes de l’Agence française pour la biodiversité (AFB) et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

30 contrôles ont été effectués en une semaine sur l’ensemble du département. En plus des irrigants agricoles, les inspections se sont portés sur les stations de lavage, les jardineries, les communes et les particuliers.

70% des usages de l’eau se sont révélés conformes à l’arrêté de restriction, les 30 % non-conformes sont principalement des usages non-agricole. Les contrevenants ont dû stopper immédiatement leur utilisation de l’eau des sanctions pourront être prises.

Les contrôles se poursuivront dans les prochaines semaines. L’eau est un bien commun, chaque citoyen doit faire preuve de civisme afin de préserver la ressource.

Rappel des mesures de restriction

Sur l’ensemble du département, l’usage de l’eau à partir du réseau d’eau potable hors consommation courante est :

  • interdite de 8h à 20h pour l’arrosage de plants, fleurs, potagers, green, jeux, espaces verts.
  • interdite TOUT LE TEMPS pour :
    • les fontaines et jets d’eau alimentés par le réseau d’eau potable sans recyclage ;
    • le lavage des véhicules, hors des installations spécialisées équipées de recyclage d’eau, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires) ou une obligation technique (bétonnière...) et pour les organismes liés à la sécurité ;
    • les manœuvres des bouches/bornes incendie sauf exercices de sécurité indispensables ;
    • le nettoyage de bâtiments, hangars, locaux de stockage (en dehors de la nécessité de salubrité publique et pour raisons sanitaires) ;
    • le remplissage des piscines individuelles, hors première mise en eau des bassins en construction,

S’ajoutent à ces mesures de restriction :

  • A l’échelle des bassins de l’Allier, de la Dore, de la Sioule, de l’Alagnon, de la Dordogne et de l’Ance qui sont en niveau d’alerte avec de 10h à 18h :
    • l’interdiction des prélèvements dans le milieu naturel,
    • l’interdiction de remplissage des plans d’eau,
    • la mise en place de dispositions pour les Installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE).
  • A l’échelle du bassin du Cher amont : en niveau « crise » avec  :
    • interdiction de tous les prélèvements à l’exception de ceux répondant aux exigences de santé, de salubrité publique, de sécurité civile et d’alimentation en eau potable de la population.
    • interdiction d’utiliser l’eau potable pour d’autres usages que l’alimentation en eau potable de la population, la santé, la salubrité publique et la sécurité civile.