Contenu

Rappel des conseils de vigilance Vigipirate à l’approche des fêtes de fin d’année

 

À l’approche des fêtes de fin d’année, de nombreuses manifestations caritatives ou culturelles se déroulent traditionnellement dans le département. Le contexte de menace terroriste persistante exige le maintien d’un haut niveau de vigilance et la mise en œuvre de mesures particulières de sécurité dans l’organisation de ces événements. Ces mesures sont synthétisées dans le guide « Vigilance attentats, les bons réflexes » à destination des maires et des présidents d’intercommunalité, disponible sur le site du Gouvernement à l’adresse suivante :
http://www.gouvernement.fr/reagir-attaque-terroriste

De manière générale, dans le cadre du plan Vigipirate, tout organisateur d’événement est appelé à se conformer aux recommandations suivantes :
- privilégier l’organisation de manifestations dans un espace clos, dont les accès sont en nombre limité, aisément contrôlables et rapidement utilisables en cas d’évacuation ;
- mettre en place un système de contrôle des accès prévoyant notamment une vérification de l’identité des personnes en cas d’invitations nominatives, et a minima un dispositif permettant un contrôle visuel des manteaux, sacs et bagages éventuels par des agents de société de sécurité ou des bénévoles identifiés ;
- faire preuve d’une vigilance renforcée et signaler tout comportement suspect en appelant le « 17 »

La préfecture du Puy-de-Dôme se tient à la disposition des organisateurs d’événements pour toute question particulière : pref-cabinet@puy-de-dome.gouv.fr

Deux fiches-réflexes sont également disponibles pour accompagner les organisateurs de manifestations :

Télécharger les logos Vigipirate

 

Rappel ---------------------------------------------------------------
Le département du Puy-de-Dôme est placé au niveau "sécurité renforcé".
Les niveaux de vigilance Vigipirate (plan de décembre 2016) sont les suivants :

Consulter et télécharger la brochure "faire face ensemble" (format pdf - 4.5 Mo - 09/12/2016) (grand public)
Consulter le site du gouvernement consacré à vigipirate