Contenu

Prévention de la délinquance

Face à une délinquance en constante mutation et mobile, utilisant parfois des technologies complexes, l’Etat conduit dans le département du Puy-de-Dôme une politique de lutte contre la délinquance et de prévention, adaptée, sectorisée et partenariale, en coordination étroite avec l’autorité judiciaire.

Les services de la police et de la gendarmerie n’ont pas d’objectifs chiffrés mais une obligation de résultats afin que l’action opérationnelle et judiciaire permette de lutter contre les diverses formes de délinquance. L’Etat reste très attentif à l’amélioration du sentiment de sécurité de la population, qui passe par une meilleure visibilité des forces de police, par l’accroissement du taux d’élucidation et par une adaptation des dispositifs de sécurité aux attentes de la population.

En 2012 les phénomènes de violences et d’atteintes aux biens publics et privés (notamment les incendies de véhicules) ont amené la création d’une Zone de Sécurité Prioritaire concernant deux quartiers de Clermont-Ferrand.

La prise en charge sociale des victimes et le cas échéant des auteurs (afin de diminuer le risque de récidive), notamment dans le cadre des violences intrafamiliales implique des personnels spécialisés : référent violences intra-familiales, intervenante sociale, unités spécialisées (Brigade de protection des familles pour la gendarmerie, Brigade de protection sociale pour la police).

 
 

Actualités