Mis à jour le 15/09/2017

Contenu

Politique de la ville

Conduite conjointement par l’Etat et les collectivités territoriales, la politique de la ville s’est développée à partir de la fin des années 1970, pour améliorer le cadre de vie et les conditions d’existence des habitants des quartiers défavorisés et réduire, ainsi, les inégalités sociales et les écarts de développement entre ces quartiers et les territoires dans lesquels ils s’inscrivent.

Malgré les efforts déployés, les inégalités territoriales ont continué à se creuser. Face à ce constat, la réforme de la politique de la ville a été engagée en 2012, afin de redonner à celle-ci lisibilité, cohérence et efficacité.

La loi n°2014-173 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014 (format pdf - 137.3 ko - 23/01/2017) constitue le cadre actuel de référence. Ce texte réforme les instruments de la politique de la ville, d’une part en modifiant la géographie prioritaire (recentrée sur 1500 quartiers, contre 2500 précédemment) et, d’autre part, en instituant les contrats de ville.

Deux contrats de ville (CV) [1] ont été signés dans le Puy-de-Dôme en 2015 : le CV de Thiers et le CV de l’agglomération clermontoise (devenue, entre temps, Clermont Auvergne Métropole).

Ils ciblent sept quartiers prioritaires, dont la liste a été arrêtée par le décret n°2014-1750 du 30 décembre 2014 (format pdf - 266.2 ko - 23/01/2017)  : le centre ancien et les Molles-Cizolles à Thiers, le quartier sud de Cournon-d’Auvergne et les quartiers Saint-Jacques, Fontaine du Bac, la Gauthière et Quartiers nord de Clermont-Ferrand.

En savoir plus sur :

Le site du ministère de la Cohésion des Territoires
Le site du commissariat général à l’égalité des territoires
I-Ville, la base documentaire du ministère de la Ville
Le centre de ressources et d’échanges pour le développement social et urbain
Le périmètre de la nouvelle géographie prioritaire
Mon adresse est-elle située en géographie prioritaire ?

 
 
 

[1Documents disponibles auprès des collectivités concernées