Contenu

Passage du Puy-de-Dôme en zone « alerte »

 

À la suite de l’allocution du ministre de la Santé le mercredi 23 septembre annonçant 3 types de zone d’alerte selon l’état sanitaire du département, le Puy-de-Dôme a été placé en zone « alerte » (premier niveau d’alerte).

Ce passage fait suite au taux d’incidence global du département qui s’établit à 72.4 pour 100 000 habitants, et à une augmentation significative des hospitalisations.

Les principaux foyers épidémiques identifiés dans le département se développent à l’occasion de rassemblements festifs, notamment familiaux, tels que des mariages, des anniversaires, des communions, etc., en raison du non-respect des mesures barrières.

De manière plus préoccupante, le virus circule activement chez les personnes de plus de 65 ans pour lesquelles le risque de contracter une forme grave de la Covid-19 est caractérisé.

En conséquence, et en se fondant sur l’analyse de l’Agence Régionale de Santé, M. le Préfet du Puy-de-Dôme a décidé de prendre un arrêté applicable à compter du lundi 28 septembre prochain, et prévoyant les mesures suivantes :

  • la limitation à 30 personnes des rassemblements festifs ou familiaux dans tous les établissements recevant du public, notamment les salles des fêtes, les salles polyvalentes et les chapiteaux, tentes et structures ;
  • l’interdiction des rassemblements festifs de type raves party et tecknival. Le non-respect de cette interdiction entraînera la saisie du matériel sonore ;
  • l’obligation, valable sur l’ensemble du département, du port du masque aux abords des gares et des arrêts de transport en commun ;
  • l’obligation de respecter, sur l’ensemble du département, les mesures barrières (port du masque, distanciation physique et gel hydroalcoolique) à l’occasion des visites effectuées dans les établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes, sans préjudice de mesures plus contraignantes décidées par les établissements connaissant une situation sanitaire plus grave.

Ces mesures générales seront complétées par des mesures individuelles de fermeture d’établissements, notamment de débits de boissons, qui ne respectent pas les mesures barrières.

Les événements associatifs ou professionnels ne sont pas concernés par la limitation à 30 personnes : ceux-ci doivent toujours faire l’objet d’une déclaration permettant à l’autorité préfectorale d’apprécier la rigueur et le caractère effectif du protocole sanitaire prévu par l’organisateur.

M. le Préfet du Puy-de-Dôme en appelle au civisme et à la vigilance de chacun dans la lutte contre l’épidémie. Il appartient à tous les puydômois, par le respect des mesures barrières, de contenir la circulation de la Covid-19, et d’éviter un passage en zone alerte renforcée qui entraînerait un durcissement des mesures pouvant être prise par l’autorité préfectorale.

Lire l’ arrêté (format pdf - 157.6 ko - 25/09/2020)