Contenu

Opération de contrôles sur le thème de la circulation motorisée dans les espaces naturels

 

Samedi 24 octobre, plusieurs équipes composées d’agents des services de l’État et de leurs partenaires* ont effectué des contrôles de police de la nature dans la Chaîne des Puys. Après les déchets et dépôts sauvages en juin, les bivouacs et les feux en juillet, les véhicules terrestres à moteur ont fait l’objet de deux contrôles, l’un en août et le second en octobre.

Ainsi, 14 agents répartis en plusieurs équipes inter-services composées de gardes nature du parc naturel régional des volcans d’Auvergne, gendarmes, agents forestiers de l’ONF et inspecteurs de l’environnement (agents de l’office français de la biodiversité et de la direction départementale des territoires) se sont répartis sur un secteur couvrant 4 communes (St-Genès-Champanelle, Aydat, St Saturnin et Chanonat).

Au cours de la matinée, un secteur sensible de la chaîne des puys a été ciblé. Un groupe de 6 motards a été aperçu sur le secteur mais aucune interpellation n’a pu avoir lieu, car les motards ont rapidement pris la fuite lorsqu’ils ont aperçu les équipes de police.
Il faut savoir qu’en vue d’assurer la protection des espaces naturels, la circulation des véhicules à moteur est interdite en dehors des voies classées dans le domaine public routier et des voies privées ouvertes à la circulation publique (article L362-1 du code de l’Environnement). La présence des équipes a permis de les dissuader de poursuivre leur activité.

Le non-respect de cette interdiction entraîne des dégradations importantes dans les milieux naturels, en contribuant notamment à accentuer le phénomène d’érosion et ravinement des sols particulièrement sensibles dans la chaîne des puys. Le passage répété d’engins motorisés est également un facteur de dérangement pour la faune et constitue des atteintes aux habitats et à la flore. Enfin, ces pratiques peuvent gêner et poser des questions de sécurité pour les nombreux usagers de ces milieux naturels comme les agriculteurs, les forestiers, les randonneurs et les propriétaires de ces lieux.

Cette opération s’inscrit dans la cadre de la convention de partenariat signée le 18 juillet 2020 visant à multiplier les actions de police inter-services au sein de la chaîne des Puys et du plan de contrôle de la Mission Inter-service de l’Eau et de la Nature (MISEN).

La surveillance des VTM se poursuivra régulièrement dans le cadre des tournées habituelles des agents assermentés.


* Services et institutions mobilisés

DDT - Directions départementales des territoires
Gendarmerie nationale
OFB - Office français de la biodiversité
ONF - Office national des forêts
PNRVA - Parc naturel régional des Volcans d’Auvergne