Contenu

L’État met à disposition de l’association de pêche « La Donatoise » le droit de pêche en rivière sur les parcelles de sa propriété privée dans la réserve naturelle.

 

La réserve naturelle nationale des Sagnes de La Godivelle a été créée en 1975 sur 24 hectares de parcelles de tourbières qui sont la propriété privée de l’État. Le cours d’eau de « La Godivelle » traverse ces parcelles dans la tourbière de Coualle basse. La pêche est pratiquée dans cette rivière de première catégorie piscicole.

Afin de formaliser cette pratique qui ne perturbe pas l’équilibre écologique du site, l’État a mis à disposition de l’association de pêche « La Donatoise » le droit de pêche sur les parcelles qui sont sa propriété. Cela s’est concrétisé par la convention du 29 octobre 2018 entre le préfet du Puy-de-Dôme, le président du syndicat mixte du parc naturel régional des volcans d’Auvergne (en tant que gestionnaire de la réserve naturelle) et le président de l’association agréée pour la pêche et la protection des milieux aquatiques (AAPPMA) « La Donatoise ».

La pêche, telle qu’elle est exercée aujourd’hui, est compatible avec la préservation de ce site de haute qualité environnementale. Pratiquer cette activité de loisirs de plein air dans la réserve naturelle des Sagnes de La Godivelle, dans le respect de la réglementation correspondante (pas de déchets, ni de travaux, ni de lâchers de poissons par exemple), est donc tout à fait possible.