Contenu

Mesures départementales additionnelles maintenues suite aux annonces du Président de la République

 

Le 29 avril dernier, le Président de la République a annoncé un calendrier de déconfinement en quatre étapes, avec une première étape effective le 3 mai qui prévoit la levée des restrictions pour les déplacements. L’attestation de déplacement en journée ne sera plus requise dès le lundi 3 mai et les déplacements inter-régionaux ne seront plus restreints.

En revanche, plusieurs mesures sont maintenues : le couvre-feu à 19h, le télétravail et la fermeture de certains commerces.

Si ce calendrier annonce une levée progressive des mesures, une vigilance constante reste néanmoins impérative. Aussi et en fonction des circonstances locales, les préfets de départements peuvent adopter des mesures locales additionnelles afin de freiner la circulation du virus.

Dès lors et en lien avec les élus, le Préfet du Puy-de-Dôme a maintenu les mesures suivantes qui s’appliquent dans l’ensemble du département à compter du lundi 3 mai, à 6h00 :

Port du masque obligatoire dans les communes de plus de 10 000 habitants.

Le port du masque sur la voie publique ainsi que dans les parcs et jardins est rendu obligatoire au sein de l’ensemble des communes de plus de 10 000 habitants du département. Cela représente 10 communes (Clermont-Ferrand, Cournon-d’Auvergne, Riom, Chamalières, Pont-du-Château, Issoire, Thiers, Beaumont, Aubière, Gerzat). Dans les autres communes du département, les maires qui souhaitent imposer le port du masque pourront saisir le Préfet à cet effet.

Lutte contre les rassemblements de plus de 6 personnes

La consommation d’alcool sur la voie publique et dans les parcs et jardins demeure interdite sur l’ensemble du département ainsi que la vente à emporter de boissons alcoolisées dans l’ensemble du périmètre de Clermont Auvergne Métropole, même en accompagnement de repas, si lesdites boissons ne sont pas vendues dans des contenants hermétiquement fermés (canettes, bouteilles). Cette décision a été prise en étroite concertation avec Olivier Bianchi, Maire de Clermont-Ferrand et Président de la Métropole.

Le Préfet souhaite maintenir la fermeté face aux rassemblements liés à la consommation d’alcool sur la voie publique, qui bien souvent entraînent le non-respect des gestes barrières et des règles de distanciation sociale. Les forces de l’ordre poursuivront leurs contrôles spécifiques. Pour rappel, les établissements fermés administrativement pour non-respect de ces mesures ne seront plus considérés comme éligibles aux aides de l’État (fonds de solidarité…).

Par ailleurs, l’usage sur la voie publique d’équipements de sonorisation (à l’exception de la diffusion de messages revendicatifs) demeure interdit.

Ouverture des commerces autorisés

Seuls les commerces alimentaires et proposant la vente de plantes et assimilés dans les marchés demeurent ouverts. Dès lors, les braderies, brocantes, vide-greniers et ventes au déballage restent interdits dans l’ensemble du département.

Comme lors du deuxième confinement, et jusqu’au 18 mai inclus, seuls les commerces listés dans le décret sont autorisés à ouvrir. Ainsi les rayons de produits relevant de commerces par ailleurs fermés ne devront pas être accessibles aux clients au sein des commerces, supermarchés, centres commerciaux et autres magasins de vente de plus de 400m2.

Des contrôles spécifiques seront conduits afin de s’assurer du respect de ces mesures départementales additionnelles.

Toutes les informations sur : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus