Plan de relance

Contenu

Mesures de rénovation énergétique des bâtiments des collectivités territoriales

 

Le plan de relance consacre près d’1 milliard d’euros à la rénovation énergétique des bâtiments des collectivités territoriales.
Les travaux finançables dans ce cadre correspondent à l’ensemble des travaux réalisés sur des bâtiments départementaux, communaux ou intercommunaux visant à diminuer leur consommation énergétique.

Suite à la programmation de 64 projets, l’enveloppe départementale consacrée à cette thématique a été totalement programmée.

Consulter la Circulaire départementale relative au soutien à la rénovation énergetique des bâtiments des collectivités (format pdf - 262.1 ko - 08/12/2020)

Consulter la présentation de cette mesure (format pdf - 5.7 Mo - 01/12/2020)

Le Ministère de l’Ecologie met également à disposition des Elus un kit d’information :
Consulter le kit du Ministère de l’écologie (format pdf - 2.8 Mo - 05/01/2021)


France Relance : Rénovation énergétique des bâtiments de l’État

Dans le Puy-de-Dôme, 64 projets de rénovation énergétique ont été retenus, financés via #FranceRelance Autant de projets devant permettre d’améliorer la qualité d’accueil des usagers, comme les conditions de travail des agents de la fonction publique.

Cette sélection s’inscrit dans un programme global de rénovation énergétique des bâtiments publics de l’État et de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la vie étudiante, financé à hauteur de 2,7 milliards d’euros dans le cadre du plan de relance du Gouvernement. Les dossiers concernent un champ large de bâti : bâtiments de bureaux des services de l’État (ministères, préfectures), des bâtiments accueillant du public (commissariats, gendarmeries, centres des finances publiques…), des bâtiments d’enseignement supérieur et de recherche (universités, grandes écoles, laboratoires, organismes de recherche…), des bâtiments des CROUS (logement et restauration) ou encore des casernes), des locaux techniques.

Suite à cette sélection, les services de l’État et les établissements devront très rapidement mettre en œuvre les chantiers de rénovation, pour une notification au plus tard fin 2021 et avec une date limite de livraison des chantiers en 2023. La conduite rapide de ces milliers de chantiers constituera un défi opérationnel pour lequel la mobilisation de tous les outils de la commande publique va être nécessaire. Les évolutions récentes en matière de marchés publics vont à ce titre s’avérer être un facteur clef de la réussite de ce volet du plan de relance.

La liste des projets sélectionnés est consultable sur le site :
https://immobilier-etat.gouv.fr/les-grands-dossiers/france-relance-projets-renovation-energetique-batiments-publics/liste-projets-retenus