Novembre 2021

Contenu

LFIPD et les projets subventionnés du volet « prévention de la délinquance » dans le département

 

Le fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD) et les projets subventionnés pour le volet « prévention de la délinquance » dans le département

Afin de financer des actions dans le cadre des plans de prévention de la délinquance et de la radicalisation (depuis 2016) ainsi que des contractualisations entre l’État et les collectivités territoriales en matière de politique de la ville, le fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD) a été créé par la loi du 5 mars 2007.

La stratégie nationale de prévention de la délinquance 2020 – 2024 met en exergue les orientations prioritaires de l’État desquelles découlent les priorités du gouvernement en matière de prévention de la délinquance. Le FIPD en est l’outil de financement. En 2021, l’État consacre 69 millions d’euros de crédits majoritairement destinés à soutenir des actions au profit des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la Ville (actions en faveur des jeunes délinquants, de la prévention des violences faites aux femmes et pour améliorer la tranquillité publique).

Dans le département du Puy-de-Dôme, sur le périmètre de la métropole clermontoise, un appel à projets commun « Contrat de ville de la métropole clermontoise / FIPD » a été mis en place en 2018 afin de renforcer la cohérence des actions. En 2021, la dotation allouée au département dans le cadre du volet délinquance du FIDP s’élevait à 230 000 €. Ces crédits ont permis de cofinancer 38 actions de prévention de la délinquance à destination de 25 porteurs de projets (21 associations, 2 collectivités territoriales, un bailleur social et un collège).

Sur l’axe prioritaire « actions en faveur des jeunes délinquants », 18 actions ont été cofinancées. On peut citer parmi celles-ci l’ « Opération 60 jobs d’été pour les jeunes des quartiers de Clermont Auvergne Métropole » portée par l’association Job Agglo.

Concernant les actions de prévention des violences faites aux femmes, une convention partenariale a été signée en 2020 entre l’ « Association Victimes Ecoute Conseils du Puy-de-Dôme » (AVEC 63), la Ville de Clermont-Ferrand, Clermont Auvergne Métropole, le Conseil Départemental et l’État (FIPD) pour cofinancer trois postes d’intervenants sociaux en commissariat de police et gendarmerie (ISCG) intervenant dans la prise en charge et d’accompagnement des victimes de violences conjugales. Dix autres actions ont été cofinancées sur cette thématique notamment des « stages de responsabilisation pour auteurs de violences conjugales » portés par l’association Actions Prévention Justice créée en 2021.

Neuf actions pour améliorer la tranquillité publique sont soutenues par le FIPD. Parmi ces actions, les bailleurs sociaux ont mis en place cette année, un dispositif partenarial mutualisé de tranquillité résidentielle « Actéo » avec présence en soirée sur les quartiers du Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) dont les quartiers Nord et le quartier Saint-Jacques de la métropole clermontoise font partie.