Contenu

Les « Petites Villes de Demain » au cœur des territoires

 

Philippe CHOPIN, Préfet du Puy-de-Dôme a lancé, ce jour, la démarche « Petites Villes de Demain » lors du Comité Local de Cohésion Territoriale, en présence de Juliette Auricoste, Directrice de programme national « Petites Villes de Demain » à l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT).

En France, il est constaté une vacance de plus de 10 % des commerces et un nombre important de logements vétustes, voire dégradés, dans les villes de moins de 20 000 habitants. Le programme « Petites Villes de Demain », a pour objectif de donner aux élus des villes et leurs intercommunalités de moins de 20 000 habitants les moyens de concrétiser leurs projets de revitalisation du territoire. Ce programme est porté par l’Agence Nationale de la Cohésion des Territoires (ANCT).

Dans le Puy-de-Dôme, 32 communes et 13 communautés de communes et d’agglomération sont prêtes à se lancer dans la démarche, et bénéficier ainsi de ce programme.

Le programme s’inscrit dans les mesures du « Plan de relance » annoncé par le Gouvernement en septembre dernier. À ce titre, les Petites villes de demain pourront bénéficier de financements pour des actions concrètes parmi lesquelles, entre autres : l’acquisition/rénovation de logements, le développement du commerce numérique, l’aménagement des espaces publics, pistes cyclables, etc.

La démarche mobilise plus de 50 acteurs : les communes lauréates, les communautés de communes et d’agglomérations, mais aussi tous les acteurs institutionnels : le Conseil régional, le Conseil départemental, les chambres consulaires, la Banque des Territoires, l’Établissement Public Foncier notamment.

Au niveau national, 3 milliards d’euros sont mobilisés sur les 6 années à venir pour accompagner les 1000 communes lauréates au programme « Petites Villes de Demain ». Le département du Puy-de-Dôme, avec 32 communes lauréates, fait partie des départements les plus dynamiques.

Monsieur le Préfet tient à souligner que ce programme de 6 ans, durée correspondant aux mandats communaux et intercommunaux, est une opportunité pour concrétiser les ambitions locales d’aménagement de nos communes avec des projets innovants et s’inscrivant dans une dynamique de bassin de vie.