Contenu

Les aides en faveur des particuliers

 

Ces aides dédiées au développement durable et aux économies d’energie concernent les dépenses d’acquisition de certains équipements :

Bois énergie


Les dispositifs pour le bois énergie concernent notamment les chaudières automatiques à plaquette ou à granulés.

Les aides peuvent se traduire par un crédit d’impôt de 50 % et de subventions du Conseil Général pouvant aller jusqu’à 1500€ sous certaines conditions.




Solaire Thermique : production d’eau chaude


Les équipements concernés par le dispositif pour le solaire thermique concernent notamment le chauffe-eau solaire individuel et le système solaire combiné

Les aides peuvent se traduire par un crédit d’impôt de 50 % et de subventions du Conseil Général qui varient selon la surface des capteurs, sous certaines conditions. Clermont Communauté est également susceptible d’apporter des aides.




Solaire photovoltaïque : production d’électricité


Il s’agit ici d’installation de capteurs photovoltaïques bénéficiant d’une appréciation technique délivrée par un organisme reconnu (ex : ATEX en France)

Les aides peuvent se traduire par un crédit d’impôt de 50 % et de subventions du Conseil Régional pouvant aller jusqu’à 1500€ sous certaines conditions.

Isolation thermique


L’isolation thermique concerne aussi bien les Parois opaques (de préférence isolation par l’extérieur ou derrière une vétue) que les Parois vitrées. Le taux de crédit d’impôts est de 25 % (pouvant être porté à 40 % sous conditions) sur les matériaux d’isolation thermique.

Production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable et pompes à chaleur spécifiques


Les systèmes de fourniture d’électricité à partir de l’énergie éolienne, hydraulique et de biomasse : crédit d’impôt de 50 %.

Les pompes à chaleur : crédit d’impôt de 50 %.

La récupération des eaux de pluie : crédit d’impôt de 25 %

Les équipements de raccordement à un réseau de chaleur : crédit d’impôt de 25 % pour ces installations.

Généralités :


  • avance remboursable du conseil général du Puy-de-Dôme

Le Conseil Général du Puy-de-Dôme accorde une avance de 2 000 € minimum remboursable sans intérêt sur 40 trimestres, avec un différé d’un an. L’avance peut être portée à 4 000 € dans le cas d’une primo accession. Une bonification de 500 € est accordée si le projet intègre un système de récupération d’eau de pluie ou l’utilisation des systèmes d’énergies renouvelables.

  • Votre construction remplit des critères de performance énergétique ou comporte des équipements de production d’énergie renouvelable.

Vous êtes autorisé au dépassement du coefficient d’occupation des sols dans la limite de 20 %, dans le respect des autres règles du plan local d’urbanisme (article L 128-1 du code de l’urbanisme).