Contenu

La préfète installe le comité opérationnel de lutte contre le racisme et l’antisémitisme

 

Danièle Polvé-Montmasson, préfète du Puy-de-Dôme, a installé le comité opérationnel de lutte contre le racisme et l’antisémistisme (CORA), mercredi 23 novembre 2016 en préfecture, en présence des deux vice-présidents Jean-Yves Gouttebel, président du Conseil départemental, et Eric Maillaud, procureur de la République. L’installation de cette instance traduit la volonté de faire de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme un axe important de l’action publique locale.

Le CORA est une instance opérationnelle chargée de proposer et de déployer un plan d’action 2015-2017 mobilisant l’État, les collectivités locales, la société civile et les citoyens autour de cet enjeu.

Pour évaluer les besoins du département, les services de l’Etat s’appuieront sur ISM CORUM, association spécialisée dans la prévention des discriminations et cofondateur de la chaire « Egalité et discrimination » de l’Université Lyon2. ISM CORUM mobilisera des enseignants chercheurs et des stagiaires de Master 2 pour apporter une expertise sur le travail de diagnostic, en vue de mettre en place de nouveaux modèles d’intervention.

La réunion d’installation du CORA a permis de partager les enjeux et la méthode de travail de ce comité opérationnel et son articulation avec le comité d’orientation, composé de membres de la société civile et dont les réflexions et les propositions auront vocation à inspirer l’action du CORA.

les missions du Comité Opérationnel de lutte contre le Racisme et l’Antisémitisme – CORA :
Succédant à la commission pour la promotion de l’égalité des chances et de la citoyenneté (COPEC), le CORA constitue le lieu d’élaboration, de mise en œuvre et de suivi du plan départemental de lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Il doit :
- veiller à l’application des instructions du Gouvernement en matière de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et toutes les formes de discrimination,
- définir les actions de prévention contre toutes les formes de racisme, d’antisémitisme et de discrimination,
- arrêter un plan d’action adapté aux caractéristiques du Puy-de-Dôme,
- dresser un bilan annuel des actions mises en œuvre.

la composition du CORA :
Il est composé du recteur d’académie ou du directeur académique des services de l’éducation nationale, du directeur départemental de la sécurité publique, du commandant de groupement de gendarmerie, du délégué du défenseur des droits, du président de l’association départementale des maires et, sur proposition de celui-ci, des maires dont les communes sont plus particulièrement concernées par les actions du comité opérationnel.

Le comité d’orientation :
est une instance de concertation dont les propositions inspirent le CORA. Le comité d’orientation se réunira en janvier 2017.
> Composition du comité d’orientation : un représentant du conseil économique, social et environnemental régional, des représentants d’associations (Ligue des Droits de l’Homme, SOS Racisme, Ligue Internationale contre Racisme et l’Antisémitisme), des représentants des cultes et des personnes intervenants dans le domaine de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme.