Contenu

La Mission centenaire à la rencontre des partenaires auvergnats le 3 avril 2015

 

Près de 3 ans après sa création, la Mission du centenaire de la Première Guerre Mondiale avait choisi l’Auvergne pour entamer, le 3 avril dernier, une tournée nationale des régions, à la rencontre des porteurs de projets labellisés pour la célébration du centenaire de la Guerre de 14-18.
Plus de 60 participants, associations, élus, représentants des services de l’Etat, partenaires et membres des comités académiques et des comités départementaux étaient réunis autour de Joseph Zimet, directeur général de la Mission du centenaire, de Marie-Danièle Campion Recteur de l’Académie de Clermont-Ferrand, des Directeurs de cabinet représentants les préfets des quatre départements d’Auvergne et de M. Michel Fuzeau, Préfet de la région Auvergne.
Cette rencontre a été conclue par la signature d’une convention entre la Mission et la fondation Varenne, représenté par son Président Daniel Pouzadoux, pour le développement d’un partenariat portant sur trois éléments : le fonds d’innovation pédagogique du centenaire, les projets pédagogiques et la photographie.

 


Une mobilisation indispensable

En introduction, Alain Néri, président d’honneur du comité académique et sénateur du Puy-de-Dôme, a notamment souligné que la mémoire était encore bien vivante dans le puy-de-Dôme et en Auvergne. La commémoration du 11 novembre a été l’occasion de mobiliser les enfants, les jeunes et leurs familles. Il souhaite que le 8 mai participe du même élan.

Marie-Danièle Campion, recteur de l’académie de Clermont-Ferrand, estime que les manifestations et les commémorations sont les marqueurs d’une mobilisation qui doit perdurer dans la lettre et dans l’esprit. Le programme du centenaire est aussi l’occasion de transmettre les valeurs de la république.

Joseph Zimet, directeur général de la mission centenaire précise que cette réunion est la première étape d’une tournée qui passera par Amiens, Lyon, Metz ou encore Bordeaux. Ces rencontres ont pour objectif d’échanger avec les porteurs de projets, de recueillir leurs avis et suggestions avec l’ambition d’améliorer encore le travail partenarial entre la Mission, les comités de labellisation et les porteurs de projet. Parallèlement au travail remarquable organisé dans les régions, des partenariats internationaux se sont également noués dans le cadre de la commémoration de la première guerre mondiale, à l’instar de la semaine de commémoration qui s’est déroulée à Sarajevo en juin 2014.
Au niveau national, ce sont 2075 projets qui ont été labellisés, au cours de trois campagnes de labellisation. A ce titre, Il est souligné la parfaite articulation entre le dispositif départemental, composé de 104 comités de labellisation départementaux et le dispositif national. L’action de l’académie est également exemplaire, notamment dans le soutien apporté aux enseignants pour le développement des projets et pour l’interdisciplinarité de sa démarche.
Le prochain appel à projet sera ouvert avant l’été 2015.
Consultez le site de la mission centenaire
Bilan national Mission centenaire avril 2015 (format ppt - 12.1 Mo - 07/04/2015)


Présentation des événements labellisés dans les départements

Le représentant de chaque comité départemental a présenté, conjointement avec les porteurs de projets présents et notamment les ONAC, les projets phare de leur département. Les présentations sous format pdf sont joints en annexes.
Le comité académique a également effectué la présentation de plusieurs projets.
Ces présentations ont donné lieu à des échanges fructueux entre les participants.

Bilan Auvergne mission centenaire avril 2015 (format ppt - 7.5 Mo - 07/04/2015)



Pour le puy-de-Dôme, on peut notamment citer :

  • Spectacle de théâtre « L’autre chemin des dames »– Compagnie Écart Théâtre – 2000 visiteurs. Le spectacle est en représentation depuis 2013, en Auvergne et dans toute la France (notamment au festival d’Avignon). À partir du texte Des hommes passèrent de Marcelle Capy, journaliste et écrivain, ainsi que de documents d’époque, lettres de poilus et chansons, ce spectacle poignant raconte la vie d’un village pendant la Première Guerre mondiale.
  • Musée de l’art et de l’artisanat des combattants de 14-18– M. BOURG – 250 visiteurs : Collection inédite d’objets façonnés par les Poilus.
  • Exposition « Les riomois dans la Grande Guerre »– Ville de Riom – plus de 1500 visiteurs. La ville de Riom a mis en place de nombreuses manifestations pour commémorer le Centenaire de la Grande Guerre et replacer l’événement dans le contexte local. Des conférences et débats ont été organisés, ainsi que la présentation d’une exposition, « Les Riomois dans la Grande Guerre », accompagnée de supports pédagogiques et de visites commentées. Des spectacles, avec la participation des scolaires, ont été créés à partir de la lecture théâtralisée de lettres de poilus, le ciné-club a programmé des films sur la Grande Guerre, et un circuit-découverte autour des monuments commémoratifs de la commune a été organisé, avec l’édition d’un dépliant.
  • Festival international du court-métragede Clermont-Ferrand, du 31 janvier au 8 février 2014, le 36ème Festival International du Court Métrage de Clermont-Ferrand a présenté une programmation dédiée au Centenaire.
  • Exposition photographique « Objectif de guerre »– Bibliothèque Clermont Université. La BCU s’est associée, durant l’automne 2014, aux collectivités territoriales de la région Auvergne et à l’ONAC pour proposer un programme global de manifestations et d’expositions photographiques de la Grande Guerre. Une exposition virtuelle est également disponible sur leur site Internet. Mission centenaire Puy-de-Dome (format pdf - 2 Mo - 07/04/2015) Pour l’Allier
  • Exposition 1915 : une guerre « juste »– Musée de Souvigny – Du 3 avril au 22 novembre 2015, le musée de Souvigny propose une nouvelle exposition sur la Première Guerre mondiale. Déjà en 2014, le musée s’inscrivait dans les manifestations de la Mission Centenaire en présentant une exposition « Bourbonnais dans la Grande Guerre », labellisée en juin 2014. Grâce à cette réussite et devant l’engouement des visiteurs, le musée de Souvigny consacre sa prochaine exposition temporaire à la même période tout en approfondissant certains aspects du conflit. Dans le Cantal
  • Exposition "la mémoire préservée"– Musée d’art et d’archéologie d’Aurillac – Dans le cadre du programme officiel du Centenaire de la Guerre 1914-1918, la ville d’Aurillac a présenté une exposition temporaire labellisée par la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale. La collection privée inédite de Laurent Brunel : collectionneur passionné depuis une trentaine d’années, illustre l’histoire du conflit mondial. Les différents aspects de la vie au front sont évoqués par l’éclectisme des objets la composant : objets emblématiques, archives, œuvres graphiques, armes et uniformes des nations engagées dans la Grande Guerre. Une place toute particulière est faite au 139e Régiment d’Infanterie de la ville d’Aurillac, dont la devise – la victoire ou la mort - résume à elle seule, la cruauté de la première guerre totale.



En Haute-Loire

  • Exposition « Ceux de 14, la Haute-Loire au front »– Au Canopé du Puy-en-Velay – L’exposition, à travers un parcours iconographique, raconte le quotidien des combattants de la Haute-Loire au front . Focus sur les grandes batailles des premiers mois : Baccarat, Seicheprey et Champenoux. Des vitrines présentent des objets de la vie de tous les jours et des armements prêtés par des collectionneurs et se rapportant exclusivement à l’année « 14 ». Tous les documents sont issus de témoignages, lettres, photographies, documents locaux confiés par des particuliers aux Archives Départementales dans le cadre de la collecte « Européana »

Le groupe s’est remis au travail et prépare l’exposition : « Ceux de 15, la Haute-Loire au front » qui comportera quatre sections :
- Le front : ne décrira pas l’ensemble de la guerre mais s’attachera aux points suivants : évolution de l’uniforme, le casque, la Croix de Guerre, les gaz…
- Les individualités : en conservant l’idée de choisir des soldats dans les différents cantons de la Haute-Loire,
- Les journaux de tranchée à partir de « L’écho du boqueteau » et l’évocation de Boudon Lashermes,
- Les Balkans : les Dardanelles

  • Programme Les Femmes dans la Grande Guerre– Conseil général de Haute-Loire – : Programme en trois phases de mars 2014 à janvier 2015 avec expositions, conférences, spectacles, création de projets et d’outils pédagogiques...


La mobilisation du comité académique

Depuis juin 2013, 43 projets scolaires ont déjà été labellisés et figurent au calendrier officiel des manifestations du Centenaire.
Pour l’année scolaire 2013-2014, plus de 2000 élèves auvergnats de l’enseignement secondaire ont été concernés par un projet « Centenaire », sans compter les classes élémentaires engagées dans le concours des « Petits artistes de la mémoire » (ONACVG) ou sur les journées commémoratives officielles.
Alors que l’académie de Clermont-Ferrand scolarise 1,8% des élèves du second degré en France, elle a proposé à la labellisation nationale près de 10% des projets.
En 2013-2014, les réalisations résultant de l’ensemble de ces projets ont été extrêmement variées : spectacles vivants, expositions, cérémonies commémoratives, voyages, sites internet, blogs… autant de supports qui témoignent des capacités d’inventivité et d’innovation des établissements.
Au-delà des réalisations multiples des élèves, ce Centenaire constitue un véritable laboratoire pour le renouvellement des pratiques d’enseignement : pédagogie de projet, interdisciplinarité, travail en collaboration de multiples partenaires, utilisation systématique des ressources et outils numériques. Une manière différente de travailler, moins classique, que les élèves plébiscitent, et qui permet de donner du sens aux enseignements dispensés.

Afin de mettre à disposition informations et ressources académiques relatives au Centenaire, un site dédié, porté par le CRDPCanopé a été mis en place depuis le 20 janvier 2014 :
http://crdp-ent.ac-clermont.fr/mod/data/view.php?id=1273


L’action de la fondation Varenne

Animée par ce souci de l’exemplarité mais aussi par le devoir de mémoire, la Fondation Varenne a été labellisée par la “Mission du Centenaire” de la Première Guerre Mondiale pour mettre en œuvre un vaste programme d’opérations mémorielles auprès des jeunes et du grand public dans le cadre de ses missions d’éducation aux médias et de valorisation du savoir.
La convention signée avec la Mission centenaire va permettre d’approfondir ce travail, en consacrant 40 000 € au fonds d’innovation pédagogique du centenaire, 10 000 € pour des projets pédagogiques labellisés et 5000 € pour la photographie du centenaire.
Le dernier projet en date est un appel à projet pour les classes de 4eme, 3eme et 1ere qui sont invitées à produire une photographie du centenaire. Il s’agit de permettre une réflexion autour de l’image comme support de mémoire et d’histoire. Les photographies sélectionnées seront présentées au festival du film de Compiègne, sur le portail du centenaire, ainsi que sur les sites de la fondation Varenne et du CLEMI.