Sécurité et protection des populations

Contenu

L’État vous informe sur EBOLA

 
Numéro vert

Depuis le début de l’année, des cas de maladie à virus Ebola ont été rapportés dans cinq pays d’Afrique : Guinée Conakry, Libéria, Sierra Leone, Nigéria et la République Démocratique du Congo. Les autorités sanitaires de ces pays, en lien avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de nombreux États, dont la France, sont mobilisés pour prévenir l’expansion du virus à d’autres pays.

Ebola, qu’est ce que c’est ?

Quels sont les symptômes ?
Chez l’homme, la fièvre hémorragique à virus Ebola se caractérise par l’apparition brutale de fièvre, une faiblesse intense, des douleurs musculaires, des maux de tête et une irritation de la gorge. Ces symptômes sont suivis de vomissements, de diarrhées, d’éruptions cutanées, d’insuffisance rénale et hépatique et, dans certains cas, d’hémorragies internes et externes.

Comment se transmet le virus ?

Le virus Ebola se transmet à l’homme par contact avec des animaux sauvages infectés présents en Afrique. Il peut se propager ensuite dans les populations par transmission d’un homme à un autre. Il n’est pas transmis par voie aérienne comme la grippe mais nécessite un contact physique rapproché avec une personne infectée présentant les symptômes.

Quelle est la période d’incubation ?

La durée d’incubation (le temps écoulé entre l’infection et l’apparition des symptômes) varie de 2 à 21 jours, avec une moyenne de 8 jours.

Il n’y a pas de transmission lors de la période d’incubation. Une personne qui ne présente aucun symptôme n’est pas contagieuse.

Quelles sont les mesures prises par les autorités pour éviter une épidémie en France ?

Pour éviter que le virus ne se propage hors des zones actuellement touchées, des mesures de prévention spécifiques et un dispositif de prise en charge ont été élaborés par les autorités sanitaires françaises, comme par les autres états membres de la Communauté européenne :

  • au niveau des pays touchés par le virus, un dépistage des voyageurs est réalisé par des soignants, avant l’embarquement, dans les aéroports des pays à risques ;
  • un contrôle est également effectué à Paris Roissy Charles de Gaulle à l’arrivée du vol en provenance de Conakry avec l’appui de la Croix-Rouge et de la Protection civile ;
  • des dépliants d’information sont mis à disposition des passagers de vols directs voyageant entre la France et les zones à risques ;

Les mesures de prévention consistent également à prendre en charge très rapidement tout cas suspect de retour d’un pays à risque, afin de pouvoir l’isoler très rapidement et le prendre en charge dans des conditions optimales.

Une question ? Un doute ?

Pour tout savoir sur Ebola : www.ebola.sante.gouv.fr/

Pour en savoir plus

  • Le site du ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes : www.sante.gouv.fr