Les lauréats et bénéficiaires dans le Puy-de-Dôme

Contenu

France Relance : lauréats du 2ème appel à projets du fonds pour le recyclage des friches

 

Au plan national, la 2ème édition du fonds friches, lancée le 15 juillet 2021 par les préfets de région, a retenu 503 lauréats pour plus de 280 M€ de subventions octroyées, permettant de recycler plus de 1100 ha de friches. 1130 candidatures ont été reçues. Ces projets vont générer plus de 1 833 000 m2 de logements (soit l’équivalent de plus de 25 000 logements), dont 40 % de logements sociaux.
Près des deux tiers de ces projets sont inscrits dans au moins un dispositif contractuel avec l’État (Petites villes de demain, Action cœur de ville, mais aussi opération de revitalisation du territoire, projet partenarial d’aménagement, territoires d’industrie…).

Les lauréats de la deuxième édition de l’appel à projets « recyclage foncier des friches » lancé le 15 juillet par le préfet de région Auvergne-Rhône-Alpes viennent d’être annoncés : 54 projets seront financés pour un montant total de 36,5 millions d’euros.

Dans le cadre du plan de relance, le fonds pour le recyclage des friches permet de financer des opérations de recyclage des friches et de transformation de foncier déjà artificialisé (acquisition, dépollution, démolition), dans le cadre d’opérations d’aménagement urbain : ces projets ont été sélectionnés à l’issue d’appels à projets régionaux « recyclage foncier » pilotés par les préfets de région.

Parallèlement, une enveloppe spécifique est dédiée à la reconversion de friches polluées issues d’anciens sites industriels ICPE ou sites miniers, dans le cadre d’un appel à projet porté par l’Ademe.

La reconquête des friches constitue un enjeu majeur d’aménagement durable des territoires pour répondre aux objectifs de maîtrise de l’étalement urbain, de revitalisation urbaine et, par conséquent, de limitation de la consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers. Les friches représentent en effet un gisement foncier dont la mobilisation et la valorisation doivent être préférées à l’artificialisation d’espaces naturels pour développer de nouveaux projets.
La reconversion de ce foncier déjà artificialisé contribue à la trajectoire vers le « zéro artificialisation nette » fixée par le Gouvernement dans la loi Climat et Résilience et par le préfet de région dans la stratégie régionale Eau-Air-Sol.

Les lauréats dans le Puy-de-Dôme

Parmi les 54 projets retenus en Auvergne-Rhône-Alpes, 5 sont situés dans le Puy-de-Dôme :
• commune de Rochefort Montagne : 228 000 € pour la réhabilitation de locaux afin d’accueillir 2 entreprises ;
• commune d’Ambert : 392 800 €, démolition d’une ancienne caserne de pompiers pour la construction d’une résidence senior comprenant 25 logements et des locaux d’activités ;
• commune de Saint-Nectaire : 982 000 €, démolition d’anciens thermes pour la construction d’habitat familial intergénérationnel comprenant 25 logements ;
• commune de la Bourboule : 2 245 900 € pour la reconversion d’une friche thermale en projet d’habitat permanent / secondaire d’environ 60 logements et des locaux d’activités ;
• commune d’Issoire : 327 600 € pour la requalification de la halle marchande SNCF en une halle commerçante.
En 2022, un nouvel appel à projet sera lancé. Les projets prêts à être engagés qui n’ont pu être retenus en 2021 pourront de nouveau être proposés dans ce cadre.

En savoir plus : https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance/profils/collectivites/fonds-pour-le-recyclage-des-friches