Contenu

Évaluation du Plan de Protection de l’Atmosphère de Clermont Métropole : participez à l’enquête

 

Durant la période de confinement, la pollution due au trafic routier a considérablement chuté, en milieu urbain et aux abords des voies de circulation. Certains jours, la diminution des émissions de dioxyde d’azote a pu atteindre 80 % par rapport aux mesures des années précédentes. Mais d’autres polluants sont restés présents, provenant de nombreuses autres sources comme l’agriculture et le chauffage notamment.

L’arrêt brutal de l’activité économique et des transports a montré ainsi qu’en agissant sur les sources de polluants, des résultats significatifs peuvent rapidement être obtenus, sur leur concentration dans l’air que nous respirons.
L’amélioration de la qualité de l’air est l’affaire de tous, élus, citoyens, acteurs de l’économie et chacun à son niveau peut agir.

Les Plans de Protection de l’Atmosphère (PPA) sont des outils d’amélioration de la qualité de l’air qui définissent les actions adaptées au contexte local dans les agglomérations de plus de 250 000 habitants et dans les zones où les valeurs limites réglementaires de qualité de l’air sont dépassées ou risquent de l’être. Ils sont mis en œuvre par l’État, les collectivités et les acteurs locaux.

Le PPA de l’agglomération clermontoise est mis en œuvre depuis 5 ans, et doit être aujourd’hui évalué. En fonction des résultats obtenus, la préfète devra décider de sa continuité ou de sa mise en révision.

La direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) propose jusqu’au 30 juin une enquête pour permettre à tous les citoyens, tous les acteurs économiques et sociaux de s’exprimer sur cet outil d’amélioration de la qualité de l’air. Les questions sont différenciées en fonction des profils. Pour les particuliers, ce questionnaire est anonyme et ne prendra que 10 minutes.

Pour participer à l’enquête : http://enqueteur.dreal-auvergne-rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/index.php/194657?lang=fr