Contenu

Épandages des boues issues des systèmes de traitement des eaux usées (STEU)

 

Pour rappel (1), les boues issues des systèmes de traitement des eaux usées (STEU) ne peuvent être valorisées en tant que fertilisant agricole que si un plan d’épandage a été élaboré ( et transmis au service de police de l’eau de la Direction Départementale des Territoires du Puy-de-Dôme pour instruction à partir de 3 tonnes de matières sèches épandues par an).

Par ailleurs, compte tenu de la crise sanitaire que nous traversons actuellement liée au Covid-19, les boues issues des STEU depuis le 24 mars 2020, ayant vocation à être épandues, doivent être hygiénisées pour permettre un meilleur traitement de ces déchets organiques (2).

Dans le cas où un tel traitement n’est pas effectué par le STEU, les boues produites doivent être soit acheminées dans un STEU hygiénisant ses boues, soit vers une filière de traitement alternative (compostage, incinération, …).

Ces prescriptions sont à respecter pour permettre aux maires de garantir et maintenir la salubrité publique de leur population dont ils sont responsables.

Le service de police de l’eau de la DDT (tel : 04 73 42 12 22) est à votre disposition pour toutes précisions que vous souhaiteriez obtenir.

(1) - Arrêté du 8 janvier 1998 fixant les prescriptions techniques applicables aux épandages de boues sur les sols agricoles et article 15 de l’arrêté du 21 juillet 2015 relatif aux systèmes d’assainissement collectif et aux installations d’assainissement non collectif, à l’exception des installations d’assainissement non collectif recevant une charge brute de pollution organique inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5

(2) - circulaire du 2 avril 2020 du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire relative à la gestion des boues des STEU dans le contexte du Covid-19