Contenu

Déclenchement du niveau 2 du Plan Hiver dans le Puy-de-Dôme

 

Jacques BILLANT, Préfet du Puy-de-Dôme a déclenché, ce vendredi 1er decembre, le niveau 2 du Plan Hiver dans le département.

 

Depuis le 1er novembre, le dispositif de veille sociale et d’hébergement d’urgence en faveur des personnes sans abri ou en détresse a été renforcé par l’État sur le territoire puydômois.

Pour autant les températures ressenties dans les prochaines heures seront négatives de jour comme de nuit selon les prévisions, -10° dans la nuit de vendredi, -4° la journée de samedi et -8° pour la nuit. L’activation du niveau 2 du Plan Hiver permet la montée en charge des mesures d’accueil d’urgence par les services de l’État et les opérateurs.

Ce niveau de mobilisation sera revu si besoin en fonction des prévisions de MétéoFrance.

Le mesures mises en place dans le département sont les suivantes :

Concernant l’hébergement d’urgence :

  • le SIAO (Service Intégré d’Accueil et d’Orientation) propose un hébergement à l’ensemble des familles sollicitant le 115 depuis le jeudi 30 novembre, y compris un hébergement hôtelier,
  • les personnes isolées peuvent rester en journée sur le site du centre d’hébergement d’urgence CECLER/Les Clos à Clermont-Ferrand à compter de vendredi matin 1er décembre. En temps normal, ce centre n’est ouvert qu’à partir de 17h pour la nuit.
  • l’ouverture de l’accueil de jour de Clermont-Ferrand durant la nuit, le démarrage de ce dispositif est prévu pour la nuit du vendredi 1er décembre au samedi 2 décembre 2017. Les orientations sur ce site sont uniquement réalisées par le 115-SIAO, comme pour tous les dispositifs d’hébergement d’urgence du département.

Concernant la veille sociale :

  • la maraude est active jusqu’à minuit
  • l’accueil de jour étend ses horaires d’accueil jusqu’à 16h45 samedi 2 décembre (fermeture à 11h45 habituellement) et ouvrira ses portes le dimanche 3 décembre (8h45 / 16h45).

Le Préfet encourage les Puydômois à rester en contact avec les personnes sensibles de leur entourage et à prévenir rapidement le "115" s’ils remarquent une personne sans abri ou en difficulté.