Contenu

COVID-19 : une opération de dépistage à Murol

 

Depuis le 20 août, le fonctionnement de la Maison de Santé de Murol est perturbé en raison de l’épidémie COVID19 qui touche quatre professionnels de santé pour l’instant, à l’isolement quelques jours.

 

Ils ont auparavant respecté l’ensemble des gestes barrières pour la prise en charge des patients, le risque de contamination est donc minime. Les services médicaux et paramédicaux sont maintenus à effectif limité avec les professionnels de santé testés négatifs.

Toutefois, par principe de précaution pour limiter tout risque de diffusion du virus et au regard du public concerné, l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes, en lien avec la préfecture du Puy-de-Dôme et avec le soutien de la ville de Murol, de la maison de santé, du CHU de Clermont-Ferrand et du SDIS, organise une opération de dépistage préventif ciblée le jeudi 27 août.

Elle est destinée uniquement aux patients qui ont été soignés par un des professionnels dans les 48 heures précédant l’apparition des symptômes et jusqu’à l’arrêt du professionnel concerné. Ces personnes seront contactées par l’ARS pour invitation à l’opération de dépistage qui aura lieu le jeudi 27 août à compter de 13h30 à la salle des fêtes de Murol.

Le test est réalisé sans prescription médicale et pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie. Il reste accessible en laboratoire pour les sujets éventuellement symptomatiques.

En raison de la sensibilité des personnes concernées par ce dépistage (personnes âgées, personnes malades chroniques ou personnes fragiles), cette opération de dépistage n’est pas ouverte à l’ensemble de la population.

Les tests sont des prélèvements naso-pharyngés (RT-PCR), réalisés par les professionnels qui permettent de déterminer si la personne est actuellement porteuse du virus.

Le dépistage ne doit pas faire oublier l’application stricte des gestes barrières qu’il est indispensable de respecter collectivement et rigoureusement :

  • Se laver régulièrement les mains ou utiliser une solution hydro-alcoolique
  • Saluer sans serrer la main et arrêter les embrassades
  • Respecter une distance d’au moins un mètre avec les autres
  • Éviter de se toucher le visage
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir
  • Se moucher dans un mouchoir à usage unique puis le jeter

En complément de ces gestes, porter un masque quand la distance d’un mètre ne peut pas être respectée. Le port du masque est obligatoire dans les lieux clos depuis le 20 juillet, ainsi que dans certains lieux ouverts sur arrêté préfectoral. Lors des évènements et regroupements familiaux ou amicaux, il est conseillé de privilégier les petits groupes, de s’équiper de masques grand public et de gels hydro-alcooliques, de préférer les espaces extérieurs, d’aérer les locaux et de protéger les plus fragiles.