Contenu

Contrôle des artifices de divertissement par des agents de la DREAL

 

La période estivale est généralement la plus propice à l’utilisation de feux d’artifice, que ce soit à l’occasion de la fête nationale du 14 juillet, des nombreuses fêtes patronales, des festivals ou encore des fêtes privées. Sur les 208 déclarations de spectacles pyrotechniques reçues en préfecture du Puy-de-Dôme en 2017, 158 concernaient des événements se déroulant durant l’été.

Afin de garantir la sécurité du plus grand nombre et de limiter les risques d’incidents, l’inspection des installations classées et des contrôleurs des transports terrestres de la DREAL (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) ont mené de manière concertée des opérations de contrôles sur les artifices de divertissement les 12 et 13 juillet dernier.

Trois lieux de dépôt ou de regroupement d’artifices ont ainsi été visités dans le Puy de Dôme. Les conditions de stockage (quantités maximales, règles de sécurité) et les conditions de transport de ces produits qui relèvent de la réglementation des transports de matières dangereuses ont fait l’objet de plusieurs vérifications.

  • Des rappels à la réglementation transport seront effectués auprès des entreprises car sur les 11 véhicules contrôlés avec leur chargement, les documents de transport sont incomplets, les emballages utilisés ne sont pas conformes, les colis ne sont pas arrimés et des surcharges ont été relevées impliquant le rechargement dans d’autres véhicules.
  • Des non-conformités sont relevées quant aux modalités de stockage sur un des trois entrepôts contrôlés (défaut de traçabilité des lots de produits, pas de suivi des quantités présentes…). Ces non-conformités sont susceptibles de générer des accidents graves et la DREAL va proposer les mesures qui s’imposent au titre du code de l’environnement pour éviter leur renouvellement.