Contenu

Comité départemental de la stratégie nationale pour les aires protégées 2030 (SAP 2030)

 

En janvier 2021, le président de la République a annoncé l’adoption de la stratégie nationale pour les aires protégées 2030. Cette stratégie repose sur le constat d’une érosion de la biodiversité et d’une couverture insuffisante du territoire en zones de protection forte. La SAP 2030 affiche des objectifs ambitieux : 30 % du territoire national sous protection à l’horizon 2030 dont 10 % sous protection forte.

Pour décliner localement cette stratégie, le préfet du Puy-de-Dôme a fait le choix d’une concertation à l’échelle de chaque arrondissement afin de cibler finement les enjeux du territoire et associer le plus en amont possible les acteurs et élus locaux dans cette démarche pour laquelle le rôle primordial des collectivités est réaffirmé. Ce premier comité départemental vient conclure près d’une année de concertation autour de la déclinaison locale de cette stratégie.

Ainsi pour débattre des priorités et des modalités de mise en œuvre de la déclinaison locale de la stratégie nationale pour les aires protégées 2030, le préfet du Puy-de-Dôme a réuni le mercredi 10 novembre 2021, en présence du président du Conseil départemental, les deux parcs naturels régionaux, les collectivités territoriales, le Conseil régional, les gestionnaires d’aires protégées, les associations de protection de la nature, des représentants d’usagers (notamment la Chambre d’Agriculture, la fédération des chasseurs, la fédération de pêche et les forestiers), les services et établissements publics de l’État dont l’office français de la biodiversité (OFB).

Le comité, après avoir partagé les enjeux et les objectifs de la stratégie nationale, ainsi que le bilan du travail de concertation conduit en 2021 sous l’égide de chaque sous-préfet d’arrondissement avec les acteurs techniques et les élus locaux, a validé le plan d’action départemental pour la période 2022 – 2024. Les acteurs du département du Puy-de-Dôme, territoire déjà bien couvert par des outils de protection, se sont ainsi engagés pour renforcer leur stratégie en faveur de la biodiversité.

Les plans d’actions départementaux seront ensuite agrégés à l’échelle régionale. La nouvelle stratégie nationale pour les aires protégées fournit un horizon pour 2030 et sera accompagnée de trois plans d’actions nationaux triennaux déclinés et alimentés par les territoires.

En savoir plus sur les aires protégées en France : https://www.ecologie.gouv.fr/aires-protegees-en-france