Contenu

Black Friday : attention aux arnaques !

 

Importé des États-Unis, le Black Friday s’est peu à peu installé dans le paysage français et aura lieu cette année le 23 novembre. Si beaucoup d’enseignes proposent des promotions attrayantes, le risque d’escroquerie en est d’autant plus fort.

 

Fausses annonces promotionnelles, faux sites internet marchands officiels, faux sites créés pour la circonstance, hameçonnage (phishing en anglais) par SMS, téléphone ou courriel, faux transporteur, faux support technique, faux service après vente, attaques par rançongiciels (ransomware en anglais)… les techniques frauduleuses sont nombreuses, retrouvez sept conseils pour éviter les arnaques.

  1. Méfiez-vous des offres trop généreuses : faites un minimum de vérification (existence réelle du vendeur, réalité de la promotion, sécurité de la transaction...) pour être sûr de vous faire livrer votre achat ou qu’il ne s’agisse pas d’une contrefaçon.
  2. Ne confondez pas vitesse et précipitation : même pressé par un pseudo vendeur en ligne qui vous propose l’affaire du siècle ne lui donnez pas immédiatement votre numéro de carte bancaire et prenez le temps d’un minimum de vérification.
  3. Ne rappelez pas inconsidérément des numéros surtaxés : si des messages énigmatiques vous demandent de recontacter un pseudo transporteur « pour votre livraison » ou un service après-vente « suite à votre achat », préférez rappeler le numéro officiel du transporteur ou du SAV concerné.
  4. Attention à l’hameçonnage : vérifiez scrupuleusement les adresses d’envois (un seul caractère peut parfois changer), ne cliquez pas sur les liens et n’ouvrez pas les pièces jointes d’expéditeurs inconnus ou douteux qui vous annoncent l’affaire du siècle, vous pourriez le regretter amèrement par le vol de vos codes d’accès, de vos données personnelles ou bancaires, la réception d’un virus…
  5. Vérifiez la réalité et la notoriété des sites sur lesquels vous allez faire vos achats : assurez-vous que vous n’êtes pas sur une copie frauduleuse d’un site officiel ou sur un site créé pour la circonstance qui propose des affaires comme on n’en voit nulle part ailleurs mais qui n’a en réalité pas pour autre objet que de vous escroquer.
  6. Protégez vos données personnelles et bancaires : au moindre doute ne les fournissez pas. Les conséquences peuvent être dramatiques : usurpation d’identité, transactions bancaires frauduleuses etc.
  7. Utilisez un mot de passe différent et complexe pour chaque application ou site Internet : c’est le seul moyen de vous assurer que si votre mot de passe est compromis sur un site, cela ne compromettra pas l’ensemble de vos accès informatiques.

La plateforme cybermalveillance.gouv.fr , lancée le 17 octobre 2017, permet d’accompagner et guider les victimes de cybermalveillance.

Plus d’infos sur l’hameçonnage


photo credit : JournalDesVitrines.com Vitrine Soldes Hugo Boss - Paris, janvier 2011 via photopin (license)