Aménagement numérique des territoires

En raison des intempéries et de l’épisode neigeux qui touchent l’Est de la région Auvergne Rhône Alpes, une mesure d’interdiction de circulation a été prise à partir du 14 novembre 2019 à midi.

Contenu

Antenne relais Palladuc : réunion de l’instance de concertation des installations radio-électriques

 

Jeudi 27 juin 2019, Anne-Gaëlle BAUDOUIN-CLERC, Préfète du Puy-de-Dôme, a réuni l’instance de concertation sur les installations radio-électriques. Cette instance a pour objectif d’informer et de mener des médiations entre les acteurs, afin d’assurer un équilibre entre le principe de vigilance pour l’exposition au public aux ondes électromagnétiques et les exigences accrues de qualité et de couverture du numérique.

Ce comité a rassemblé les représentants des opérateurs et acteurs des installations électriques – agence nationale des fréquences, Orange - les services de l’État concernés, la Mairie de Palladuc, le Parc Naturel régional du Livradois Forez et les représentants des associations afin de conduire une médiation sur le projet d’installation d’une antenne relais sur la commune de Palladuc.

Ainsi, Cette installation a fait l’objet d’une présentation approfondie, en prenant en compte l’insertion de l’installation dans son environnement, l’état des connaissances sanitaires sur les radiofréquences et les valeurs limites d’exposition du public aux champs électromagnétiques.

Cette instance a également été l’occasion de présenter plus largement les outils d’information et de concertation sur les installations radio-électriques prévus dans le cadre de la Loi Abeille. Cette loi, relative à la sobriété, à la transparence, à l’information et à la concertation en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques, institue une démarche de tempérance de l’exposition du public aux radiofréquences générées par les antennes relais. Elle a pour cela prévu la création de plusieurs outils destinés à promouvoir l’information et le dialogue quant à l’implantation ou la modification substantielle d’une installation radioélectrique (soumise à l’accord ou l’avis de l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR)) sur un territoire donné, dont l’instance de concertation réunie en préfecture du Puy-de-Dôme.

Enfin, la réunion a permis de rappeler les objectifs et réalisations du dispositif ciblé de déploiement de la téléphonie mobile. 6 sites* ont été identifiés dans le Puy-de-Dôme par une équipe projet départementale en décembre 2018 dans le cadre du « New Deal » : sur ces sites touristiques, les opérateurs ont entre 12 et 24 mois pour apporter prioritairement une couverture mobile.

*Ces 6 sites sont : La station de pleine nature de Prabouré ; le col du Béal – Hautes Chaumes ; la zone nordique de Pessade ; le domaine nordique de Guéry ; le plan d’eau des Fades et les gorges de la Sioule