Contenu

Aménagement d’une voie verte dans le Puy de Dôme

 

Consultez le dossier complet sur le site www.projets-environnement.gouv.fr

 

Historique du dossier

Observations

Pour agrandir les images, cliquez sur les vignettes

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Monsieur le Commissaire Enquêteur

Le projet de voie verte entre Authezat et Pont-du-Château (26 km) qui se positionne sur l’axe V70 du schéma national des Véloroutes et Voies Vertes (SN3V) appelle de notre part les remarques suivantes.

Les observations de Vélo-Cité63 Délégation Régionale Auvergne de l’af3v (Association française pour le développement des véloroutes et voies vertes) ont pour objectif d’attirer l’attention du maître d’ouvrage et du maître d’œuvre pour qu’il se mette plus en conformité avec le cahier des charges du SN3V, notamment sur 3 points qui sont particulièrement importants :

  • nécessité de bien prendre en compte les prescriptions du cahier des charges des véloroutes et voies vertes en matière de sécurité. Il importe que les cyclistes et autres usagers de la voie verte puissent « bénéficier d’un très haut niveau de sécurité, en particulier vis-à-vis des véhicules à moteur…les traversées a niveau des routes principales seront évitées ou aménagées et passage en 2 temps par sens du trafic et ne pas comporter de chicane… ». Les barrières anti accès motorisées devront, systématiquement, laisser un passage direct de 1.5m de largeur comme le demande la circulaire n°36 du CEREMA.
  • assurer des liaisons sécurisées entre les villes et dans les traversées d’agglomérations. Il importe de relier les principales villes entre elles et de pouvoir les traverser.
  • l’accessibilité à tous publics, toute l’année. Pour atteindre un bon niveau de service et de fréquentation, le revêtement devra permettre aux usagers de rouler en toute sécurité toute l’année, même en cas de pluie prolongé.

Pour atteindre un haut niveau de fréquentation, un revêtement lisse est à privilégier sur toute la longueur de la voie verte.

Nous rappelons que l’enrobé, mis en place, n’apporte aucune pollution. Par contre nous demandons que les parkings réalisées pour permettre aux véhicules d’accéder à la voie verte soient systématiquement réalisés en stabilisé.

Bien cordialement

Albert Cessieux
AF3V Délégué Régional Auvergne Rhône Alpes
10 place Aristide Briand
26000 Valence
06 82 48 97 46
af3v.org
vieavelo.com

Bruno Neullas
AF3V Délégué Régional Auvergne, Délégué départemental Puy-de-Dôme, Association Vélo-Cité63
Centre des Associations
21, rue Jean Richepin
63000 CLERMONT-FERRAND
0782556285
auvergne@af3v.org

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Observations de Vélo Cité 63

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bonjour,

Suite à la lecture de ce projet je vous transmets nos observations en tant que pratiquant roller au club de vitesse de roller sports de Cournon.
Ce projet de 26 kms est une très belle idée, s’inscrivant dans le mode des déplacements doux, de la connaissance de la rivière Allier, de la préservation de l’environnement.
Une voie aller retour d’un minimum de 3 mètres de large construite avec un revêtement enrobé bitumineux de qualité tout le long permettra à tous les
usagers (piétons, fauteuils roulants, poussettes, vélo, ski-roues, patinettes, roller….) de circuler quel que soit les conditions climatiques !
La circulation sur la voie devra se faire en toute sécurité, la traversée de routes doit être inexistante ou réduite au minimum par des aménagements de berges sous les
ponts existants, par des passerelles dédiées, et pourquoi pas en créer de nouvelles à partir de piles de ponts existantes.
Des panneaux routiers bien visibles permettront un accès facile à cette voie verte aussi bien aux touristes qu’aux régionaux !
Circulant beaucoup en France et utilisateur de voies vertes différentes : Gard, Ardennes, Nièvre, Allier.. celle-ci, proche de Clermont fd
sera un avantage à la fois touristique économique mais surtout d’un accès réduit en kilomètres pour nous, résidents
proches de ce futur tracé (Préférence pour la variante suivant la berge de la rivière).

Cette voie verte pourrait être utilisée au titre de déplacement professionnel ou en loisir, contribuer à un objectif santé par la forme et à la condition physique de Tous.

Je suis ravi, en tant que Président du club de vitesse roller de Cournon, de participer et de contribuer au succès du projet,
attendant la suite de cet engagement,

Cordialement,

Pascal COGET
Président du Roller Sports Club de Cournon d’Auvergne 63
Entraineur diplômé DE JEPS perfectionnement sportif Roller Skating course
4 allée Lavoisier 63800 Cournon d’Auvergne
www.roller-sports-club-cournon.com

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

De : Marie-Odile EYDIEUX <marie-odile.eydieux@wanadoo.fr>
Pour : pref-enquetes-publiques-expropriation@puy-de-dome.gouv.fr

je trouve les propositions de Vélo cité 63 à propos de l’aménagement de la voie
verte entre Authezat et Pont du château tout à fait pertinentes et j’aimerais
qu’elles soient entendues en particulier pour les aménagements du tracé.

Il faut entendre les usagers des pistes cyclables et les futurs usagers de cette
voie verte.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Contribution de l’ association ROCHE NOIRE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENT à l’EP VOIE VERTE : Participation RNSE sur la voie verte (format pdf - 1.1 Mo - 26/02/2019)

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

M. le Commissaire-enquêteur,

Mairie
Place Alphonse Quinsat
63730 Les Martres-de-Veyre

Bonjour,

Je souhaiterai attirer l’attention des pouvoirs publics sur le fait que la zone entre le pont vert de Dallet et le terrain de foot est régulièrement inondée.
Le projet voie verte-véloroute prévoit de traverser cette zone.
Ma recommandation est de tracer la voie verte-véloroute sur la rue des quais d’Allier qui longe cette zone inondable.
Les contribuables que nous sommes ne mettront pas la main au porte-monnaie pour rénover la voie à chaque crue.
En pièce jointe, vous trouverez 2 photos panoramiques que j’ai pris avec ma tablette de la zone de Dallet, c’est la zone à éviter avec la voie verte-véloroute.
Vous pouvez utiliser mes photos dans votre synthèse, il y a une photo par temps sec et une photo avec l’Allier en crue prisent au même endroit en 2013.

Je reste à votre écoute pour toute demande complémentaire.

Très cordialement,

Jean-Marc Lavigne
37 chemin du replot
63111 Dallet.


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ensemble pour un Nouveau Pont sur l’Allier
(ENPA)
3 impasse de la roseraie
63800 COURNON D’AUVERGNE
04/73/77/06/49

à

Monsieur Hoenner
Président de la commission d’enquête

J’ai l’honneur de vous adresser, en pièce-jointe, les remarques de l’association ENPA qui œuvre depuis plus de 15 pour la réalisation du contournement Sud-Est de l’agglomération Clermontoise (déviation de Cournon, du Cendre et de Pérignat sur Allier).

Par ailleurs, nous sommes partie prenante au sein du comité consultatif sur la circulation mis en place depuis 5 ans par la commune de Cournon.

Bien que nous soyons favorable à la voie-verte, selon nous le projet manque de concertation dans sa préparation.

Vous en souhaitant bonne réception.

le président
Dominique Gandoin

Observations voie verte - Ensemble pour un Nouveau Pont sur l’Allier (format pdf - 1.7 Mo - 01/03/2019)

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Monsieur le Commissaire Enquêteur,

Le projet de voie verte est une sérieuse opportunité pour développer des possibilités de déplacements doux pour tous les publics : piétons seuls ou avec poussette, personnes âgées, personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap, coureurs à pied, cyclistes, rollers......

Cet équipement doit être exemplaire sur plusieurs plans :
*sécurisation de la voie et des personnes circulant sur celle-ci
*qualité de la réalisation
*aménagements à caractère touristique
*aménagements pour bien signaler des voies d’accès à la voie verte et des parkings sécurisés.
* entretien constant de la voirie et des abords
La voie verte doit permettre la co-circulation des différents publics en toute sécurité. Cela suppose une voie large, bien protégée par rapport aux abords. Il serait judicieux de prévoir une partie de la voie en revêtement stabilisé et une partie en enrobé. Cette différenciation répondrait mieux aux besoins des utilisateurs car les utilisateurs pédestres sont plus à l’aise sur un revêtement stabilisé plus souple et donc moins attentatoires aux articulations et à la musculature.
IL faut respecter toutes les préconisations décrites dans les processus de labellisation "Tourisme et Handicap" en pensant aux 5 grands types de handicap reconnus dans la loi du 11 février 2005. Pour la réalisation, une concertation spécifique avec les associations compétentes s’impose à tous les stades du projet et de sa mise en oeuvre.
Il convient de soigner particulièrement la signalétique pour les accès et le long de la voie en précisant le long de celle-ci l’orientation vers les localités desservies. Il convient de prévoir une signalétique adaptée aux personnes aveugles et aux personnes ne maitrisant pas la lecture. Le recours à une spécialiste locale pourrait aboutir à des résultats tenant compte des besoins particuliers et respectant chaque citoyen(ne).
Des pancartes en lettres et en braille devraient être installées devant des sites particuliers et dignes d’intérêt mais aussi pour décrire la végétation.
Des bornes sonores pourraient être installées sur des sites dignes d’intérêt pour décrire le paysage et rappeler à l’occasion des éléments historiques te géographiques.
L’information du public par le canal des média est indispensable pour que chacune et chacun aient les éléments d’avancées du projet et de ses objectifs.
Il est important que la concrétisation intervienne vite avec la réalisation et l’ouverture de tronçons bien réalisés.

COURNON, le 28 Février 2019

Jean-Claude MONTAGNE
Coordonnateur du CDIPH ( Collectif Départemental pour l’Inclusion des Personnes en situation de handicap)
25 rue de l’Allagnon
63 800 COURNON

{{}}

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

{{}}

Bonjour,
La diffusion de l’enquête publique sur les ronds point m’a paru assez inadaptée : risque d’accident et surtout impossible de lire l’affiche !
Le rapport d’étude met en évidence une augmentation multipliée par 8 à 9 de la fréquentation des espaces bords d’Allier.
Or, sur le secteur de Dallet le tracé de la voie verte tel qu’il est fait peut entrainer plusieurs problèmes :
- Tout d’abord l’insécurité concernant le chemin entre le square du Souvenir et le square des Tilleuls. Creusé par l’Allier, ce chemin est très étroit, et continue à se réduire au fils du temps. Il est matériellement impossible de concevoir à cet endroit un passage pour vélo et un passage pour piétons assurant la sécurité des promeneurs.
- Aussi , au niveau du foirail une avancée de la voie verte dans l’espace de verdure dénature ce bel espace très prisé par les habitants du bourg de Dallet . En effet c’est le seul espace de verdure pour la plupart des gens habitants le bourg : lieu de détente , de loisirs de fête locale avec espace de jeux pour les enfants ; lieu où le lien social est aussi très important pour notre petite bourgade.
- Le choix du lieu des parkings doit être réfléchis ;il est évident qu’ils seraient très bien
. sous les piles du nouveau pont coté rive droite, suffisamment important pour y installer aussi le garage à vélo, toilette.
. au pied du pont coté nord, le long des jardins potagers.
J’espère que ces choix tellement évidents seront retenus !Il faut venir sur place avant toute décision.
Pour toutes ces raisons ,je préconise le changement du tracé de la voie verte et je propose le tracé de la voie verte passant par la rive gauche de l’Allier. En effet il permettrait :
. éviter le champs captant de Dallet et la zone de loisirs ;
. éviter le champ captant de Cournon, coté Mezel
. éviter de refaire la passerelle de Cournon,( coût en moins non négligeable)
. intérêt supplémentaire pour les promeneurs qui longeraient l’Allier en la surplombant , et avec un tracé sécurisé du sommet de la falaise de Malmouche, site aussi très remarquable.
. l’accès au village de Dallet par le pont vert soit à pied ou à vélo est facile.
J’espère que ces remarques permettront les modifications justifiées du tracé actuel de la voie verte.

{{}}

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

{{}}
Concernant l’Enquête Publique sur la voire verte de la section Pont du Château/ Chadieu, voici les remarques de la FDEN dont nous partageons celles de l’association ROCHE NOIRE SAUVEGARDE ENVIONNEMENT
- Il serait souhaitable pour la sécurité des piétons et cyclistes, lors de la traversée de l’Allier au niveau de Cournon de créer une passerelle sur les piles de l’ancien pont ( à côté de celui utilisé reliant Cournon à Pérignat es Allier par la CD 212 qui n’est pas sécurisant et agréable pour les piétons ). Au-delà de la voie verte cela faciliterait le transit des citoyens.
- concernant le revêtement, en dehors des secteurs déjà goudronnés, nous refusons tout nouvel enrobé et demandons un revêtement stabilisé pour un meilleur respect de la Voie Verte et de l’Environnement. De plus, ce type de revêtement a également une très bonne qualité paysagère, sinon cela ne respecte pas l’esprit d’une voie verte.
- Par la création de cette voie, certaines parcelles contigües à l’Allier, particulièrement en zones inondables, ne seront plus accessibles par les propriétaires par un autre moyen que de couper la Voie Verte, aussi, l’Agence de l’eau Loire-Bretagne devrait leur proposer de les acquérir pour le maintien de la ripisylve et de l’espace de divagation de l’Allier lors de crues. De toute façon se pose le problème d’accessibilité de ces terrains par les propriétaires.
- l’entretien de cette voie et de ses environs devrait être assuré par une seule société, afin d’en assurer la continuité et, comme elle traversera à terme le département, le maitre d’ouvrage devrait être le Conseil Départemental. Le coût de son entretien serait alors supporté par les habitants de celui-ci qui peuvent en jouir. Cela serait plus équitable que ce qui est prévu.
Concernant l’itinéraire il ne nous semble pas justifier sur certains secteurs, notamment à :
- Dallet : cheminement après passage sous le pont
- Perignat/la Roche Noire, le long de la rivière Allier devrait être un itinéraire Bis car aucun danger même lors de crues
- des Martres de Veyre à Longues le cheminement retenu le long de la voie ferroviaire, n’apporte aucun intérêt, alors que de la rue des Roches jusqu’à rue des Graviers cela passe par 2 sources dont celle des Saladis. Certes l’on passe par des habitations des « gens du voyage » sédentaires qui n’est pas forcément agréable, mais qui ne pose pas de problème

Le Président R.BOYER
FDEN du Puy-de-Dôme
consulter la participation complète de la FDEN avec cartes (format pdf - 1.2 Mo - 04/03/2019)

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Madame, monsieur,

notre comité départemental de la Fédération Française de Cyclotourisme, regroupant plus de 900 cyclotouristes au sein de notre département, et plus de 110 000 pour notre fédération en France.

Nous nous associons aux associations cyclistes qui ont déjà effectué leurs remarques, dans le cadre de l’enquête publique pour le projet de voie verte entre Pont-du-Château, et Authezat ( domaine de Chadieu)

nous reprenons les observations déjà formulées par Vélocité 63, et la délégation régionale de l’ AF3V ;

Voir documents ci-joints.

Nous apportons nos remarques suivantes :

Lors d’une récente réunion, les représentants du département, nous laissaient entendre que la Véloroute V70, disparaîtrait lors de la réalisation complète de la voie verte.

Nous trouvons ces deux réalisations complémentaires, la véloroute, utilisant des routes à faible circulation, la voie verte en majorité en site propre. Ce qui aurait permis en certaines sections de laisser le choix, entre plusieurs solutions, route, voie verte.

Et la véloroute, ne sera pas en certains endroits sur la même rive que la voie verte.

Cette voie doit être pleinement accessible à tous publics avec des aménagements pérennes et donc de qualité respectant le cadre naturel.

D’une largeur suffisante, en respectant les préconisations du CEREMA, et de la prévention routière.

Cette voie comportant une zone centrale réalisée avec un revêtement technique, permettant l’évolution du maximum de publique.

Cette voie sera sur une emprise, qui pourrait être en terre compactée de chaque côté de l’axe principal, où les marcheurs joggeurs pourront évoluer sur une surface plus souple.

Voir même en certains endroits, suivant l’emprise possible, une zone sableuse pour les chevaux.

Pour le publique en situation d’handicap, plus spécialement mal voyant :

Il serait souhaitable d’implanter sur des sites réguliers, des bornes décrivant oralement le paysage et les lieux

des plaques en braille pour expliciter les lieux et la nature de la végétation.

Dans des zones définies, des guides, latéraux pour que les mals voyants puissent pratiquer les sports de glisses individuellement.

Nous vous remercions de votre attention

François LAUNAY délégué sécurité Codep 63 FFCT
Fédération Française de Cyclotourisme Comité du Puy-de-Dôme
8 impasse du Montely 63118 CEBAZAT tél. 04.73.79.21.14 - n° portable 06.88.68.57.02.
Mail arly.pouget@orange.fr

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vous trouverez en pièce-jointe, nos observations et recommandations sur le projet de voie verte entre Authezat et Pont-du-Château soumis à enquête publique.

Nous vous remercions pour l’intérêt que vous porterez à nos documents avec l’objectif d’attirer l’attention des décideurs publics sur les points perfectibles du projet.

Nous vous transmettons nos salutations les plus respectueuses.

Le Délégué régional Auvergne et délégué départemental pour le Puy-de-Dôme de l’af3v
Bruno Neullas

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 
 

Documents associés :