Contenu

Amélioration de l’habitat privé : l’Etat, l’Anah et le Pays de Courpière s’engagent pour 2016-2020

 

Le Programme d’Intérêt Général lutte contre l’habitat indigne et la précarité énergétique, et favorise le maintien à domicile des personnes agées et handicapées : 67 logements occupés par leurs propriétaires et 18 logements locatifs seront rénovés.

 

David ROCHE, Sous-Préfet de Thiers représentant Mme la Préfète du Puy-de-Dôme, déléguée de l’Anah dans le département, et Michel GONIN, Président du Pays de Courpière, signent le 25 octobre 2016 la convention de partenariat pour le Programme d’Intérêt Général (2016-2020).

L’Agence nationale de l’habitat (Anah) est engagée depuis 1971 dans l’amélioration du parc de logements privés existants. Les propriétaires occupants avec des ressources modestes et les propriétaires bailleurs pratiquant des loyers modérés peuvent ainsi bénéficier de subventions pour réhabiliter ou adapter leur logement. Dans le domaine de la lutte contre la précarité énergétique, les aides de l’Anah sont abondées par le fonds d’aide à la rénovation thermique doté de 1,35 milliards d’euros au niveau national, appelé « Programme Habiter Mieux ».

Le PIG est un programme d’actions visant à améliorer des ensembles d’immeubles ou de logements. Son objectif est de promouvoir des actions d’intérêt général afin de résoudre des problèmes dans l’habitat existant, de nature sociale ou technique.

Le Pays de Courpière s’engage aux cotés de l’État et de l’Anah sur un programme de quatre ans, de 2016 à 2020, dont le périmètre d’intervention concerne les 10 communes de la communauté de communes.

Les enjeux du PIG sont la lutte contre les situations d’habitat indigne, la lutte contre la précarité énergétique, le maintien à domicile des personnes âgées et handicapées. Des actions d’accompagnement mises en place par le Pays de Courpière viennent compléter les actions du PIG afin de dynamiser les centres bourgs : une aide pour le ravalement de façade et la remise en état de logements vacants, une aide à l’accession à la propriété pour des propriétaires occupants, une subvention des honoraires de la maîtrise d’œuvre et une prime à l’installation de chaudières bois.

Dans ce cadre, il s’agit de réhabiliter 67 logements occupés par leurs propriétaires, et 18 logements locatifs. Parmi ces logements, 8 seront rénovés thermiquement sur les deux premières années de l’opération dans le cadre du Programme Habiter Mieux.

Les enveloppes réservées pour les subventions travaux et l’ingénierie s’élèvent à 707 000€ sur les crédits Anah et 18 836€ sur les crédits du fond d’aide à la rénovation thermique des logements. Les collectivités prévoient pour leur part de mobiliser 243 601€ pour le PIG et 142 900€ pour les actions d’accompagnement. Les enveloppes budgétaires réservées représentent au total d’un peu plus de 1 million d’euros et généreront environ 2 millions d’euros de travaux.

Dans ce cadre, l’État, l’Anah et la Communauté de communes permettent à chaque propriétaire éligible de bénéficier d’un accompagnement administratif et technique gratuit. L’équipe de SoLIHA sera chargée d’assister les propriétaires dans leur démarche depuis le montage des dossiers jusqu’à la réalisation des travaux.