Plan de relance

Contenu

Aide volontariat territorial en entreprise vert (VTE vert)

 

Afin d’accompagner le recrutement de 1 000 jeunes dans des TPE, PME et ETI sur des métiers de la transition écologique, une aide pouvant aller jusqu’à 12 000 € sera versée à l’entreprise qui accueille un talent en volontariat territorial en entreprise (VTE) « vert ».

 

De quoi s’agit-il ?

La transition écologique est aujourd’hui un vecteur de croissance pour créer de nouvelles activités, de l’emploi et de la richesse. Les chefs d’entreprise, impliqués au quotidien dans des multiples tâches de gestion de la trésorerie, de leur carnet de commande, et de leurs ressources humaines, ont besoin de soutien pour s’engager dans la transition écologique.

Le VTE, lancé en 2018, est un programme opéré par Bpifrance qui donne la possibilité à des étudiants en alternance ou récemment diplômés d’études supérieures (à partir de bac+2, jusqu’à 2 ans en sortie d’études) d’accéder à des postes à responsabilités dans des PME et ETI françaises.

Le VTE vert sera une occasion pour eux :

  • d’acquérir des compétences fortes et une expérience professionnelle qui différencie,
  • d’avoir une vision complète et transverse de l’entreprise ainsi que de ses défis futurs liés à la transition écologique,
  • d’être en proximité étroite avec un dirigeant d’entreprise,
  • de participer au rebond économique de la France.

Une aide jusqu’à 12 000 € financée par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion et l’ADEME, sera versée par Bpifrance pour le recrutement de 1000 jeunes en alternance ou jeunes diplômés embauchés pour une mission ou un projet de développement structurant pour la transition énergétique et écologique de l’entreprise, tels que :

  • mise en place d’un approvisionnement et d’une chaîne logistique vertes,
  • adaptation des process industriels pour une production plus sobre,
  • création de nouveaux produits/services à faible impact environnemental,
  • réduction de l’impact environnemental d’un produit/service.

L’aide VTE vert contribue au financement de frais internes (rémunération) et/ou de frais externes (frais de scolarité, achat de matériel ou logiciel, etc.) directement liés à la mission qui est confiée au jeune.

Qui peut en bénéficier ?

Les entreprises éligibles peuvent être des TPE, PME ou ETI. Elles doivent embaucher, pour une mission d’au moins un an, à partir du 1er septembre 2020 :

  • en contrat de travail, un jeune de niveau bac+3 minimum, diplômé depuis moins de 2 ans
  • en contrat d’apprentissage (le cas échéant, durée de 10 mois minimum) ou de professionnalisation, un jeune déjà diplômé de niveau bac+2 et en cours de formation pour un niveau bac+3 ou plus.

La mission confiée, dédié aux thématiques environnementales listées supra, doit comporter des responsabilités. Touchant au cœur de l’activité de l’entreprise, elle s’effectue en lien direct avec l’équipe dirigeante de l’entreprise.

La demande d’aide est à réaliser dans les 6 mois qui suivent la date d’embauche.

Une seule aide VTE vert est octroyée par établissement (SIRET), dans la limite de 5 établissements par entreprise (SIREN).

Pour en savoir plus : https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance/profils/entreprises/aide-volontariat-territorial-entreprise-vert-vte-vert