Contenu

24h pour la sécurité routière : une centaine d’infractions relevées

 

du samedi 18 mai à 8h00 au dimanche 19 mai à 8h00 s’est déroulée l’opération "24h pour la sécurité "routière".
Cette opération, conduite par les forces de sécurité, consiste à mettre en oeuvre des contrôles routiers en continu pendant 24h, en enchaînant les contrôles entre plusieurs points du département.
Ainsi, les équipes de la police nationale, les brigades de gendarmerie et l’escadron départemental de sécurité routière ont mis en place 22 contrôles couvrant 25 communes du département. Plus d’une centaine de fonctionnaires de la police et de la gendarmerie étaient mobilisés.

Les résultats de cette journée de mobilisation sont sans appel :
> 572 véhicules contrôlés
> 112 infractions relevées, soit près de 20% des contrôles.
parmi les infractions :
- 25 infractions pour conduites addictives (alcool ou stupéfiants) dont 12 délictuelles
- 41 infractions pour vitesse excessive, dont 6 supérieures d’au moins 40km/h à la moyenne autorisée.
- 16 liées au portable et distracteurs de conduite
- 18 rétentions de permis.

Avec cette série de contrôles, la Préfète souhaite adresser un message très clair aux usagers de la route : le Puy-de-Dôme a payé, depuis le début de l’année 2019, un trop lourd tribut à l’insécurité routière.

Depuis janvier 2019, tous les chiffres de l’insécurité routière sont à la hausse : on déplore 17 victimes, contre 11 l’année passée à la même époque, mais aussi une augmentation de 14% du nombre d’accidents (84 depuis janvier 2019) et une hausse de 20% du nombre des blessés (115 depuis le début de l’année).

Les principales causes des accidents restent les mêmes : la vitesse dans la moitié des cas et la consommation excessive d’alcool dans 40% des accidents mortels.

Cette mobilisation exceptionnelle a pour but de sensibiliser les usagers de la route, mais également de sanctionner les comportements les plus dangereux.