Contenu

17 décembre 2015 Les trois premières maisons de service au public du Puy-de-Dôme ont été labellisées

 

Le 17 décembre 2015, M. Michel FUZEAU, Préfet de la région Auvergne, Préfet du Puy-de-Dôme, a assisté à la signature des conventions-cadre pour trois Maisons de services au public (MSAP) par les partenaires de mise en oeuvre de ces espaces d’accueil des usagers.
{{}}
M. FUZEAU a ensuite signé les arrêtés de labellisation de ces trois premières MSAP situées au Mont-Dore (MSAP du Massif du Sancy) , à Viverols (MSAP de la Vallée de l’Ance) et dans le quartier de la Gauthière à Clermont-Ferrand. Ces nouvelles structures sont ancrées, pour chacune d’entre elles, dans un espace public mutualisé existant. Ces structures étant désormais labellisées, elles pourront bénéficier d’un financement de l’Etat.
{{}}

{{}}
Les partenaires de la mise en oeuvre des MSAP sont Pôle emploi, la CARSAT et la CPAM, ainsi que la Mission locale et la CAF de la Vallée de l’Ance, l’espace info jeune et la CAF du Sancy et Logidôme pour la MSAP de la Gauthière. D’autres partenaires comme la Poste, la MSA ou ERDF peuvent rejoindre les MSAP.
{{}}
Les Maisons de services au public ont été créées pour répondre aux besoins des citoyens éloignés des opérateurs publics, notamment en zones rurales et périurbaines. En un lieu unique, les usagers - particuliers ou professionnels - sont accompagnés dans leurs démarches de la vie quotidienne : prestations sociales ou d’accès à l’emploi, transports, énergie, prévention santé, accompagnement à l’entrepreneuriat, services postaux...
{{}}
en savoir plus sur les MSAP

Au niveau départemental, le Préfet a chargé M. Jean-Charles JOBART, Sous-Préfet d’Ambert de piloter la politique des services publics. Concrètement, il s’agit de suivre les projets, et d’accompagner leur émergence, notamment au sein d’un comité de pilotage réunissant tous les acteurs locaux, et en pleine concertation avec les collectivités locales, parmi lesquelles le conseil départemental.

Au niveau national, c’est le Commissariat Général à l’Egalité des territoires qui pilote la politique publique d’accessibilité aux services, dont les MSAP sont un outil de proximité. Il définit par un cahier des charges, les conditions de labellisation, par les préfets de département, et de financement de ces maisons, avec ses partenaires. Il anime le réseau des grands opérateurs nationaux impliqués (Pôle emploi, les caisses d’allocations familiales, maladie, retraite, la mutualité sociale agricole, La Poste, GrDF, etc.) et les interventions de tous les ministères concernés.

Réaffirmé lors du comité interministériel aux ruralités du 13 septembre 2015, l’objectif national est de mettre en place 1000 MSAP avant fin 2016, dont 6 dans le Puy-de-Dôme.